Accéder au contenu principal
Décryptage

Plan du président américain pour le Proche-Orient: la paix selon Trump

Audio 19:30
Aux côtés de Benyamin Netanyahu, le lundi 27 janvier 2020, à Washington, Donald Trump a dit croire en la réussite de son plan de paix.
Aux côtés de Benyamin Netanyahu, le lundi 27 janvier 2020, à Washington, Donald Trump a dit croire en la réussite de son plan de paix. REUTERS/Kevin Lamarque

La paix selon Trump : le président américain a présenté hier (28 janvier 2020) son plan pour le Proche-Orient. Un plan taillé sur mesure pour Israël, dont le Premier ministre a même participé à la conférence de presse aux côtés de Donald Trump.

Publicité

Ce plan prévoit que Jérusalem soit la capitale de l’État hébreu, qu’Israël annexe officiellement un certain nombre de colonies installées en Cisjordanie, à commencer par celles de la vallée du Jourdain. Et même s’il prévoit bien la création d’un État palestinien, celui-ci aurait des frontières bien différentes que celles de 1967 qui sont la référence des Nations unies. D’ailleurs, pour les Palestiniens, c’est tout vu : c’est non. Mais ils n’ont pas reçu beaucoup de soutiens internationaux pour l’instant. Alors, que peut changer ce plan ? Que peut changer cette diplomatie du plus fort et du fait accompli ?
 

Invités :

- Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite de Sciences Politiques à l’Université de Cergy-Pontoise et président de l’IReMMO (Institut de recherche de d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient)

- Gerald Olivier, journaliste, chercheur à l’IPSE (Institut Prospective et Sécurité de l’Europe), auteur de « Sur la route de la Maison Blanche » (à paraître aux éditions Jean Picollec).

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.