Accéder au contenu principal
Invité France

Mairie du Havre: «Il y a le risque pour Édouard Philippe de voir le scrutin se "nationaliser"»

Audio 05:59
Le Premier ministre français s'est déclaré candidat à la Marie du Havre, qu'il a déjà dirigée.
Le Premier ministre français s'est déclaré candidat à la Marie du Havre, qu'il a déjà dirigée. BENOIT TESSIER / POOL / AFP

Édouard Philippe a annoncé à Paris Normandie qu’il serait candidat comme tête de liste aux municipales des 15 et 22 mars prochains dans la ville qu'il a dirigée de 2010 à 2017, date à laquelle il a été nommé à Matignon. Premier sur la liste, Il prévient toutefois que même s’il est élu, il restera Premier ministre le temps d’achever sa mission à Matignon. L’analyse des tenants et des aboutissants de cette annonce avec le politologue Christophe Boutin, professeur de droit public à l’université de Caen-Normandie.

Publicité

« Pour le Premier ministre, il s’agit de se réserver la possibilité, en cas de problème, s’il devait quitter Matignon, d’être maire du Havre. »

Christophe Boutin a co-dirigé Le dictionnaire du conservatisme et Le dictionnaire des populismes, aux éditions du Cerf.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.