Accéder au contenu principal
Tous les cinémas du monde

«Adam», une vision de la sororité au Maroc par Maryam Touzani

Audio 48:30
Maryam Touzani.
Maryam Touzani. RFI/Sophie Torlotin

L’une, Samia attend un enfant et est à la rue.L’autre, Abla, est une pâtissière de la Medina de Casablanca enfermée dans son veuvage. Toutes deux vont progressivement apprendre à s’apprivoiser et dompter leur solitude.

Publicité

Adam est le titre du premier long-métrage de Maryam Touzani. Celle qui a participé aux deux derniers films de Nabil Ayouch (Much Loved et Razzia) livre ici une vision intime toute en subtilité de la condition féminine au Maroc. Elle a accepté de commenter les cinq premières minutes, la « première bobine » de son film.

À l’affiche également de notre cinéma cette semaine :

  • Cuban Network, d’Olivier Assayas, avec Penelope Cruz et Edgar Ramirez, l’histoire vraie celle des Cuban 5, celle de ces 5 espions cubains envoyés à Miami pour infiltrer les reseaux anti castristes
  • A white white day, du jeune réalisateur islandais Hlynur Palmasson, que nous avions découvert, il y a deux ans, avec Winter Brothers. Il est de retour sur les écrans français avec ce drame contemplatif aux allures de thriller. L’action se déroule dans une petite ville d’Islande. On suit un policier taciturne endeuillé par le décès accidentel de sa femme. Sa vie déjà bouleversée bascule une nouvelle fois lorsqu’il comprend que celle-ci entretenait une relation extra-conjugale. Le film très beau visuellement doit beaucoup à la performance d’Ingmar Evert Siggurosson, qui a récemment reçu le Prix du meilleur acteur au festival d’Angers. Hlynur Palmasson au micro de Grégoire Sauvage
  • Correspondance à Sao Paulo de Martin Bernard sur le documentaire de Petra Costa de «La démocratie en danger», sélectionné aux Oscars dans la catégorie documentaire.

Pause musicale : Lizzo avec le titre Juice.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.