Accéder au contenu principal
Bonjour l'Europe

Enseignement de la langue turque en Allemagne, un déficit qui pose problème

Audio 02:52
Célébration de la « Journée turque » (Türkischen Tag ou Turkish Day) près de la Porte de Brandebourg à Berlin en Allemagne. (Photo d'illustration).
Célébration de la « Journée turque » (Türkischen Tag ou Turkish Day) près de la Porte de Brandebourg à Berlin en Allemagne. (Photo d'illustration). Danyalove/wikimedia.org

Plus de 3 millions de personnes d'origine turque vivent en Allemagne. Pourtant, le turc est peu enseigné à l'école dans ce pays. À Berlin, où vit une grande partie de la communauté turque, la municipalité veut combler cette lacune. L'une des trois universités de Berlin s'apprête à ouvrir un premier cursus pour former des enseignants laïcs de langue turque.

Publicité

de notre correspondante à Berlin,

Les premiers Turcs sont arrivés en Allemagne voici soixante ans. Et pourtant, il n'y a toujours pas vraiment de possibilités d'apprendre le turc à l'école. Et c'est un vrai problème pour de nombreuses familles.

Car les enfants issus de l'immigration turque parlent souvent mal allemand mais aussi mal le turc. Et beaucoup d'entre eux n'ont jamais été alphabétisés dans leur langue maternelle. Ils ont souvent de grandes difficultés à lire et à écrire en turc. Pour les familles, l'attachement à leur langue d'origine est très important. Et de nombreux parents critiquent le fait qu'il existe en Allemagne quantité d'écoles bilingues franco-allemandes, ou anglo-allemandes, voire russo-allemandes. Mais quasiment pas d'établissements bilingues avec le turc.

Seule solution pour ces familles: inscrire leurs enfants à des cours de turc organisés par les consulats. Au grand dam des autorités allemandes, ces cours ont de plus en plus souvent lieu dans des mosquées. Et ils sont souvent dispensés par des professeurs envoyés et financés par le gouvernement turc. Berlin s'inquiète de cette influence exercée par Ankara sur la population turque d'Allemagne.

Les choses vont changer dans la capitale au moins...

La municipalité a décidé la création à l'université libre de Berlin d'un cursus qui formera des professeurs de langue turque. Des professeurs laïcs ! La formation devrait commencer à l'hiver 2020-2021, au plus tard fin 2021. Le secrétaire d'État chargé de la recherche et des universités, Steffen Krach, veut aller vite. « C'est important pour Berlin, estime ce social-démocrate. Nos professeurs de turc viendront à l'avenir de l'université libre et non d'Ankara ! » Le besoin est énorme. À l'heure actuelle, une seule université dans tout le pays, à Duisbourg-Essen, forme des professeurs de langue turque.

À quand des cours de turc dans les écoles?

Il faut d'abord recruter des professeurs d'université, les installer dans la chaire de littérature et d'histoire turques qui existe déjà à Berlin. La formation des futurs enseignants durera entre trois et cinq ans, en fonction du niveau de diplôme obtenu...

Ce n'est donc pas avant 2025, voire 2027 qu'on trouvera à Berlin de cours de turc dans les écoles publiques...

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.