Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Coronavirus: «La vraie question est celle de l’impact sur les économies à moyen terme»

Audio 07:13
Depuis le début de l'épidémie, la Chine multiplie les mesures de contrôle et de confinement.
Depuis le début de l'épidémie, la Chine multiplie les mesures de contrôle et de confinement. China Daily via REUTERS

L'épidémie de coronaviru n'a toujours pas été enrayée. Résultat, la panique gagne les bourses chinoises : la Bourse de Shanghai a plongé de 7,72% à la clôture ce lundi, premier jour de marché depuis la fermeture du Nouvel an chinois. Ce plongeon, le plus important depuis l'été 2005, témoigne de l’anxiété des investisseurs face aux répercussions économiques de la crise sanitaire, qui menace de mettre durablement à l’arrêt la seconde économie mondiale. L’analyse deJean-François Di Meglio, économiste, président de l'institut de recherche Asia Centre et de la publication Asia Trends.

Publicité

« Une bourse, ça réagit de façon très volatile. Elle fait son travail de photographie instantanée du moral  [des investisseurs]. Et si vous regardez certaines actions, comme celles d’Alibaba ou de Tencent, elles n’ont pas baissé. Et si vous regardez la bourse d’Hong Kong, dont l’indice avait baissé, celui-ci a remonté. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.