Accéder au contenu principal
Décryptage

Les débuts chaotiques de la primaire démocrate aux États-Unis: un mauvais signe pour la suite?

Audio 19:30
Des supporters de la sénatrice démocrate Elizabeth Warren attendent leur candidate. Iowa, le 1er février 2020.
Des supporters de la sénatrice démocrate Elizabeth Warren attendent leur candidate. Iowa, le 1er février 2020. REUTERS/Rick Wilking

C’est un mauvais départ : les démocrates américains lançaient hier (3 février 2020) leur primaire, à neuf mois de l’élection présidentielle.

Publicité

Onze candidats sont en lice pour faire face à Donald Trump en novembre 2020 - dont quatre favoris. Mais, ce soir (4 février 2020), le parti n’est toujours pas en mesure de communiquer les résultats du caucus d’hier. Le caucus, c’est le moyen utilisé pour désigner des représentants qui choisiront ensuite le candidat démocrate.

Comment ça fonctionne ? Pourquoi attend-on toujours les résultats ? Dans quel état se trouvent le parti démocrate et la gauche américaine, à l’approche de la présidentielle ?

 

Notre invité :
Charles Voisin, journaliste, auteur de Bernie Sanders, quand la gauche se réveille aux États-Unis (VA Press, à paraître le 27 février 2020).

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.