Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Maghreb/Orient des livres à Paris: entre résistance et engagement citoyen

Audio 19:30
Un vendeur de livres coraniques à Ghardaia, en Algérie (image d'illustration).
Un vendeur de livres coraniques à Ghardaia, en Algérie (image d'illustration). © DeAgostini/Getty Images

Qu’il est difficile de publier des livres au Maghreb. Que ce soit des essais ou de la fiction, les auteurs ne manquent pas, il y en a même de plus en plus mais ce sont les débouchés qui font défaut : peu de lecteurs assidus car l’école ne forme pas à la pratique de la lecture-plaisir. Peu de librairies et peu de bibliothèques municipales, que ce soit au Maroc ou en Algérie.

Publicité

Ce constat décevant est dressé par deux éditrices pugnaces et engagées, Kenza Sefrioui à Casablanca, et Selma Hellal à Alger.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.