Accéder au contenu principal
Invité France

Municipales à Paris: un pari difficile pour Agnès Buzyn «idéologiquement, mieux positionnée»

Audio 07:25
Agnès Buzyn.
Agnès Buzyn. AFP/Bertrand Guay

La ministre de la Santé a été désignée hier par la commission nationale d'investiture du parti présidentiel pour succéder à Benjamin Griveaux, contraint vendredi 14 février  de renoncer à sa candidature dans la capitale à la suite de la diffusion sur internet de vidéos intimes le concernant.

Publicité

Agnès Buzyn était l'une des pièces maîtresses du gouvernement. Confrontée à de lourds dossiers comme l'épidémie du coronavirus, la réforme des retraites ou encore la crise hospitalière, elle est vue comme une ministre «technicienne» mais populaire auprès du grand public. Agnès Buzyn devra faire preuve d'un sens politique éprouvé pour relancer la dynamique de la campagne de LaRem à Paris, déjà très compromise.

L’analyse du politologue Stéphane Rozès, président de CAP et enseignant à Sciences Po et HEC.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.