Accéder au contenu principal
Invité France

Communautarisme: «Il faut faire la différence entre le séparatisme choisi et le séparatisme subi»

Audio 05:32
RFI

Décidé à lutter contre le « séparatisme islamiste », Emmanuel Macron a annoncé mardi, dans un quartier populaire de Mulhouse, une série de mesures contre les « influences étrangères » sur l'islam en France, allant des imams étrangers au financement des mosquées, en passant par l'enseignement. Les déclarations et les mesures annoncées par le président peuvent-elles vraiment changer la donne ? Éléments de réponse avec Haoues Seniguer, maître de conférences à l'IEP de Lyon et chercheur au laboratoire Triangle.

Publicité

« Qui se sépare de qui ? Il y a un séparatisme islamiste, une volonté d’acteurs qui intentionnellement, cherchent à se détacher des règles de la République, mais il y a aussi une partie de la République qui ne va peut-être pas chercher ses enfants. »

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.