Accéder au contenu principal
Décryptage

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, est-il un espion ou un symbole de la liberté d’informer?

Audio 19:30
A l'extérieur du tribunal de Westminster à Londres, une cinquantaine de partisans de WikiLeaks se sont rassemblés avec des banderoles réclamant la liberté d'Assange.
A l'extérieur du tribunal de Westminster à Londres, une cinquantaine de partisans de WikiLeaks se sont rassemblés avec des banderoles réclamant la liberté d'Assange. © REUTERS/Henry Nicholls

Dix ans après la publication de milliers de documents qui ont fait la renommée de Wikileaks, le fondateur du célèbre site comparaît cette semaine à Londres. En jeu : un renvoi vers les Etats-Unis, où Julian Assange risque 175 années de prison.

Publicité

Il y a peu, Julian Assange était encore infréquentable, reclus à l’ambassade d’Equateur à Londres puis détenu à l’isolement dans la capitale britannique. La perspective d’une extradition et d’un procès aux Etats-Unis lui vaut un regain de soutiens, de la part de médias et d’associations. Alors, Julian Assange est-il un héros de la liberté d’informer ou un espion ? Peut-il échapper à une extradition ?

Notre invité :
Guillaume Ledit, journaliste, co-auteur avec Olivier Tesquet de Dans la tête de Julian Assange (Actes Sud, 2020)

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.