Accéder au contenu principal
Bonjour l'Europe

Autriche: à Vienne, une application mobile récompense les trajets propres

Audio 02:57
Des vélos en libre-service à la station Pilgramm, à Vienne.
Des vélos en libre-service à la station Pilgramm, à Vienne. AFP/Joe Klamar

La capitale autrichienne a lancé ce mercredi 26 février une phase de test pour une application mobile pas comme les autres. Elle permettra aux habitants qui se déplacent à l'aide de moyens de transport propres, d'obtenir gratuitement des billets de spectacle ou des tickets de musée.

Publicité

Le principe de cette application est assez simple. Après l'avoir téléchargée, lors de vos trajets quotidien, au lieu de prendre la voiture, vous devez vous déplacer en transport en commun, en vélo ou à pied. Un système de traçage reconnaîtra le mode de transport utilisé et seront ainsi calculées les économies de CO2 que vous avez réalisées en favorisant un moyen de transpot plus propre. Ce sont ces économies de CO2 qui vous donnent droit, passé un certain seuil, à des jetons Culture, lesquels pourront ensuite être échangés contre des billets de spectacle ou des tickets de musée.

Pour l'instant, l'application est en phase de test auprès de 1 000 utilisateurs. Mais si l'essai est concluant, elle sera proposée au grand public dès l'automne prochain. 4 institutions culturelles viennoises participent à cette période de test mais au moins 9 autres seraient d'ores et déjà intéressées pour être associées au projet, notamment le célèbre Musée du Belvédère.

Réduire l'usage de la voiture dans la capitale

Sur ce point, Vienne est déjà dans une bonne dynamique puisque le nombre de cartes annuelles de transport dépasse celui des voitures. Ce mois-ci, la compagnie qui gère les transports en commun viennois a d'ailleurs annoncé que 852 000 personnes détenaient une carte d'abonnement, un record dans cette capitale qui compte 1,9 millions habitants. La ville de Vienne veut donc encourager ce mouvement, un signal important pour la municipalité gérée par les sociaux-démocrates et les Verts, alors que des élections municipales doivent se tenir cet automne.

À lire aussi : Vienne, ville la plus agréable à vivre au monde

Une particularité autrichienne

Mais cette volonté de changer les habitudes de transports des citoyens ne se limite pas à la capitale autrichienne. C'est aussi l'un des objectifs des Verts au niveau national. Les écologistes sont, depuis janvier dernier, au pouvoir dans une coalition inédite avec les conservateurs. Et dans le programme gouvernemental, ils affichent des ambitions sur cette question. Une des réformes emblématiques est la mise en place d'une carte qui ne coûterait que 3 euros par jour pour emprunter les transports en commun dans toute l'Autriche.

Le gouvernement veut également faire passer la part des déplacements à vélo de 7 % à 13 % d'ici 2025, ou encore augmenter l'écotaxe sur les billets d'avion. Autant de projets dont la mise en œuvre est très attendue et sera scrutée par les défenseurs du climat.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.