Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Buzzati au K par K

Audio 48:30
Photographie du spectacle «Le K» de Grégori Baquet et Xavier Jaillard au Théâtre Rive Gauche à Paris.
Photographie du spectacle «Le K» de Grégori Baquet et Xavier Jaillard au Théâtre Rive Gauche à Paris. © Compagnie Vive / Fabienne Rappeneau

Bienvenue dans l’univers du K, de l’écrivain italien Dino Buzzati que Grégori Baquet et Xavier Jaillard ont adapté et mis en scène. C’est à Paris, au Théâtre Rive Gauche.

Publicité

Sur scène, un homme en costume, pantalon noir, chemise blanche, d’abord en chaussures de ville, puis pieds nus. À ses côtés, une pièce de bois en forme de K, à peu près de la taille d’une contrebasse. Quelques accessoires, des jeux de lumière, des bruitages et de temps à autre quelques notes de musique et une voix off. Et des mots. Des mots d’un conteur et de toute une kyrielle de personnages pour ce seul-en-scène qui nous racontent 13 histoires, tour à tour et en même temps tendres et cruelles, drôles et tristes, qui nous parlent d’injustice, de dictature, de honte, de solitude, d’art et d’écriture aussi.

Avec : les comédiens et metteurs en scène Grégori Baquet et Xavier Jaillard. Et Delphine Gachet, maître de conférences à l'Université Bordeaux Montaine, spécialiste de Dino Buzzati, responsable de l'Associazione Internazionale Dino Buzzati en France.

 

Photographie du spectacle "Le K" de Grégori Baquet et Xavier Jaillard au Théâtre Rive Gauche à Paris.
Photographie du spectacle "Le K" de Grégori Baquet et Xavier Jaillard au Théâtre Rive Gauche à Paris. © Compagnie Vive / Fabienne Rappeneau

Comme toute cette semaine, Amélie Beaucour nous emmène aux portes du désert du Maroc, au milieu d’une résidence d’artistes, à l’occasion de la saison Africa 2020. Huit jeunes peintres, photographes, ou encore musiciens, originaires d’un pays traversé par le Sahara, s’y sont installés pendant 7  jours pour créer ensemble une oeuvre qui sera exposée aux Magasins Généraux à Pantin, près de Paris, à la rentrée. Après Sara, Famakan et Ismail, Amélie nous présente aujourd’hui Salim, un jeune artiste marocain, qui jette un regard et une oreille critiques sur le désert et les réalités culturelles et politiques qui l’entourent.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.