Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Coronavirus: absence d’unité des Européens face à l'épidémie

Audio 08:49
FMM/RFI

En Italie, le système sanitaire est saturé et l'inquiétude monte dans les hôpitaux parce que les médecins voient arriver des contaminés de plus en plus jeunes. C'est la Chine, où l'épidémie régresse, et non l’Union européenne qui tend la main au pays le plus touché d'Europe en faisant preuve des mêmes attentions que l'Italie avait apportées à la Chine quand elle était à son plus bas dans la bataille contre le nouveau coronavirus. En Europe les établissements scolaires sont fermés dans une dizaine de pays et la Slovaquie a pris la décision sans équivalent historique sur le continent d'interdire l'accès de tout étranger. Faut-il que l’Europe ferme ses frontières face à la pandémie ? Éléments de réponse avec Nicole Gnesotto, historienne et titulaire de la chaire « Union européenne » au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), autrice de « L’Europe indispensable » éditions du CNRS.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.