Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Avec Le Noiseur, bonjour tristesse

Audio 48:30
Photographie portrait de l'artiste Le Noiseur.
Photographie portrait de l'artiste Le Noiseur. © Guillaume Blanchard.

L'artiste Le Noiseur revient avec un EP plein de poésie, de spleen et de sensualité. «Musique de chambre», 5 titres, est dans les bacs en attendant pour très bientôt son prochain album.

Publicité

On avait découvert, voici 5 ans, son univers dandy et mélancolique avec un premier album « Du bout des lèvres ». Certains l’avaient alors rapproché d’un Daniel Darc ou d’un Benjamin Biolay. C’est que Le Noiseur, avec sa voix grave, son phrasé mélodieux, sa poésie douce et ses clips gentiment décalés, aime à nous polir des ambiances très cinéma, dans lesquelles le spleen, l’élégance et l’humour dansent un étrange et sensuel ballet. Le voici de retour avec un EP baptisé « Musique de Chambre », et pour l’accompagner un visuel le montrant en claquettes et robe de chambre, assis sur son lit. Il est disponible chez Un plan simple/ Sony.

 

Pochette du dernier EP de Le Noiseur, "Musique de chambre".
Pochette du dernier EP de Le Noiseur, "Musique de chambre". © Scopitone media

La rubrique Panam'Afric'Art de Kpénahi Traoré :
Notre rendez-vous avec la culture africaine à Paris et dans sa région. Aujourd’hui, Kpénahi Traoré nous fait découvrir le parcours et le spectacle de l’humoriste franco-ivoirienne Tatiana Rojo Amoutati, dans son spectacle intitulé « La dame de fer ». Ce spectacle qu’elle joue, tous les vendredis, à la Nouvelle Seine à Paris.

 

Et au menu du café gourmand :

- Avec Fanny Bleichner, on souffle les 100 bougies de Boris Vian. En 39 ans de vie sur terre, il aura créé des milliers d’œuvres : romans, poésie, pièce de théâtre, scénario, chanson...

- José Marinho nous parle écologie avec une exposition d’art contemporain au titre alarmant : « Notre monde brûle ». C’est au Palais de Tokyo jusqu'au 17 mai 2020.

- Amélie Beaucour a lu « Mythopoïèse, petit traité d’écologie sauvage ». Un album engagé au scénario chaotique et absurde que propose Alessandro Pignocchi, ancien chercheur en philosophie, dans une bande dessinée parue aux éditions Steinkis.

- Marjorie Bertin est allée au Musée Marmottan Monet à Paris pour voir l’exposition « Cézanne et les maîtres, rêves d’Italie » qui réunit plusieurs toiles dont des inédites du peintre et propose de faire découvrir aux visiteurs les peintures qui ont inspiré Paul Cézanne et les peintres italiens que ce dernier a inspiré comme Sirani, Morandi, et Fautso Pirandello. À découvrir jusqu'au 5 juillet 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.