Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Courage de la poésie, poésie du courage

Audio 48:30
Affiche de l'édition 2020 du Printemps des poètes et couverture de l'anthologie "Courage!" signée par les poètes Bruno Doucey et Thierry Renard.
Affiche de l'édition 2020 du Printemps des poètes et couverture de l'anthologie "Courage!" signée par les poètes Bruno Doucey et Thierry Renard. © P.Soulages - V. Cunillère, Adagp, Paris, 2020 / B. Doucey éd.

Un peu de poésie dans VMDN avec le poète et comédien Thierry Renard. Retour sur les premiers évènements du «Printemps des poètes» qui s'est interrompu, suite aux mesures prises pour limiter la propagation du virus Covid-19 et sur le thème de cette édition 2020, prémonitoire et adapté aux circonstances actuelles :«Le Courage».

Publicité

C’est un des rendez-vous annuels des amoureux des mots, de la langue, du rêve, de l’imaginaire, de la rébellion aussi : le Printemps des Poètes. Il devait se dérouler en France jusqu’au 23 mars 2020, mais l’épidémie de Coronavirus a évidemment conduit les organisateurs à appliquer les consignes du gouvernement et à annuler les événements depuis la fin de la semaine dernière. Mais, il en fallait plus pour étouffer la voix de la poésie. Alors, au téléphone, VMDN reçoit le poète et comédien Thierry Renard, très impliqué dans la publication de revues et de livres de poésie, dans les lectures et autres performances publiques autour de textes également. Il cosigne avec Bruno Doucey l’anthologie qui accompagne comme chaque année le printemps des Poètes : « Courage ! » sous-titré « Dix variations sur le courage et un chant de résistance » est paru aux éditions Bruno Doucey.

La comédienne Sandrine Bonnaire était la marraine de cette 22ème édition du Printemps des poètes. Elle était présente la semaine dernière au Bataclan pour la soirée d’ouverture aux côtés du trompettiste de jazz Erik Truffaz. Reportage d'Alexis Bedu.

Et cette année, le Printemps des poètes coïncide avec un autre événement littéraire : le centenaire de Boris Vian. Décédé à 39 ans en 1959, il aurait soufflé ses trois bougies, il y a une semaine. Un artiste touche à tout dont l’oeuvre et la personnalité sont loin d’être étrangers à la notion de courage. Reportage de Fanny Bleichner.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.