Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Adrien Gygax, se réjouir de la fin

Audio 48:30
© Fondation Jan Michalski - Tonatiuh Ambrosetti / Grasset éd.

L'écrivain suisse Adrien Gygax vient de publier chez Grasset Se réjouir de la fin. Un second livre plein d'émotions simples qui se présente comme le manuscrit posthume d'un résident en maison de retraite. 

Publicité

Dans son premier roman, il nous parlait d’amour. D’amour à 25 ans sous le soleil des Balkans et dans les ruelles d’Istanbul. Et dans son second, il nous parle aussi d’amour, mais surtout, il raconte la vie qui s’en va, et il propose avec elle une autre façon de regarder et de vivre le monde. Un livre tendre, élégant, poétique, parfois méditatif, souvent contemplatif, qui parle de la mort qui approche, mais qui n’a rien de macabre, car il parle au fond de la vieillesse comme d’un passage vers la vie véritable.

 

Et au menu du café gourmand :

Fanny Bleichnera découvert une bande dessinée qui retrace l'histoire du pétrole, ressource devenu indispensable à l’économie mondiale, ce qui en fait sa plus grande richesse mais aussi sa plus grande malédiction... La Malédiction du pétrole, de Jean-Pierre Pécau et Fred Blanchard est publiée aux Éditions Delcourt.

 

Amélie Beaucour a lu Le Chemin de Jada, de Laura Nsafou et Barbara Brun, aux éditions Cambourakis. Un livre pour enfants qui met en scène deux sœurs. L’une à la peau claire, l’autre plus foncée et souffre des remarques désobligeantes des membres de sa famille. Un album pour apprendre aux petites filles à s’estimer et à aimer leur différence.

 

Marjorie Bertin a écouté le nouvel album du groupe Dionysos Surprisier et a interviewé son chanteur, Mathias Malzieu, un artiste touche à tout puisqu'il est aussi réalisateur et écrivain.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.