Accéder au contenu principal
Atelier des médias

Yves Bigot présente TV5 Monde Plus, une ambitieuse plateforme de contenus francophones

Audio 23:40
Le logo de TV5 Monde Plus, plateforme de contenus francophones dont le lancement est prévu en septembre 2020.
Le logo de TV5 Monde Plus, plateforme de contenus francophones dont le lancement est prévu en septembre 2020. TV5Monde

En septembre 2020, TV5 Monde doit lancer TV5 Monde Plus, une plateforme qui réunira des contenus vidéo et audio de ses partenaires. Pour en parler, le directeur général de la chaîne francophone internationale, Yves Bigot, était l'invité de L'Atelier des médias.

Publicité

Cette interview a été enregistrée dans les studios de RFI le mercredi 11 mars 2020, avant les mesures de confinement prises pour freiner l'épidémie de coronavirus.

Alors que la semaine de la langue française et de la francophonie est sur le point de s’achever, L'Atelier des médias a reçu Yves Bigot. Journaliste, homme de programmes, il est depuis plus de sept ans le PDG de TV5 Monde, la chaîne francophone internationale.

Chaîne des francophones et des francophiles, chaîne d’information et culturelle, elle dessert un total de 364 millions de foyers dans 198 pays. 60 millions de téléspectateurs la regardent chaque semaine, dont 15 millions pour la seule République démocratique du Congo.

TV5 Monde émet en langue française des contenus français, suisses, belges, canadiens et des coproductions africaines. Elle est également sous-titrée en 13 langues autres que le français.

L'aventure TV5 Monde Plus

En septembre 2020, TV5 Monde doit lancer TV5 Monde Plus (ou TV5MondePlus), une plateforme mondiale disponible en plusieurs langues, qui proposera une expérience culturelle francophone en ligne.

Yves Bigot nous précise qu'elle sera gratuite mais que ce sera de l'AVOD, c'est-à-dire avec de la publicité, permettant une part d'autofinancement. Il ajoute que l'on pourra s'incrire pour bénéficier d'une meilleure expérience utilisateur.

Sur TV5 Monde Plus, on devrait des films de cinéma, des séries, des documentaires et tous types de contenus diffusés à la télévision à l'exception des journaux télévisés et du sport.

L’apprentissage du français était également une dimension forte de TV5 Monde, il y aura une dimension éducative et une attention particulière pour les jeunes publics, assure Yves Bigot.

La découvrabilité des programmes francophones sera le maître-mot, pour reprendre un concept très utilisé au Québec. Bref, TV5 Monde Plus sera un média d'offre.

Concernant le financement, cette plateforme peut déjà compter sur le Canada, qui s'est engagé à verser 14,6 millions de dollars canadiens sur 5 ans, soit près de 9,5 millions d’euros. La Suisse apportera 350 000 euros sur 2020, ajoute Yves Bigot qui cherche encore à convaincre d'autres investisseurs et précise que TV5 Monde se servira aussi de ses fonds propres, la dotation annuelle cumulée de la chaîne francophone étant de 110 millions d'euros.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.