Accéder au contenu principal
Afrique économie

Côte d'Ivoire: deux patrons de PME face au coronavirus [Série 2/4]

Audio 02:16
Baisse d’activité ou fermeture ? Il faudra attendre la fin de la pandémie du nouveau coronavirus pour mesurer l’ampleur de son impact sur l’économie.
Baisse d’activité ou fermeture ? Il faudra attendre la fin de la pandémie du nouveau coronavirus pour mesurer l’ampleur de son impact sur l’économie. ISSOUF SANOGO / AFP

Avec près de la moitié de l’humanité confinée, les expériences que vivent en ce moment les petites et moyennes entreprises dans le monde sont multiples. Focus sur celles de deux PME de Côte d’Ivoire.

Publicité

Kori Transport est spécialiste du gaz en Côte d’Ivoire, un produit considéré comme stratégique. Il poursuit donc ses expéditions. L’impact de la pandémie du nouveau coronavirus est pourtant perceptible sur son activité. « Si on regarde notre chiffre d’affaires sur le mois de mars par rapport au budget qui avait été établi, nous ne l’avons pas atteint, parce qu’on n’a pas pu tourner normalement les deux derniers jours (les 30 et 31 mars). Les effets commencent à se faire sentir », déclare Mamadou Cissoko, directeur général de Kori Transport.

Le travail est presque à l’arrêt pour IT-Entreprises, spécialiste des systèmes de sécurité électronique (vidéosurveillance, sécurité contre l’intrusion, contrôle d’accès, détection incendie et clôtures électroniques). La société doit en plus surseoir à son développement, explique Hervé Menayegnan Ouattara, son directeur commercial. « Nous avons du mal à chercher des marchés en ce qui concerne la Côte d’Ivoire. Hors de Côte d’Ivoire, les frontières sont fermées, donc il est difficile pour nous de nous déplacer et d’aller vers nos clients qui sont à l’extérieur de la Côte d’Ivoire pour prospecter, présenter nos produits, faire des démonstrations, etc. Il faut aller physiquement ! »

Mis au chômage technique, les 15 employés d’IT-Entreprises toucheront 75 % de leur salaire. Une rémunération qui pourrait encore diminuer, si la crise sanitaire du Covid-19 dure plus de 3 mois. 

Une longue durée la pandémie qui risque d’être fatale pour plusieurs PME 

Chez Kori Transport, le directeur général assure avoir pris les mesures de protection recommandées : port de masque et de gants, lavage fréquent des mains, avec tout le nécessaire dans les véhicules, en plus des équipements habituellement nécessaires pour ses chauffeurs, comme les chaussures de sécurité et les tenues anti inflammables. « Il en va de notre image de marque aussi, on a une certaine réputation à tenir », dit Mamadou Cissoko. « On est certifié ISO-9 001 version 2015, et on est aussi accompagné par nos clients, qui ont des services QHSE (Qualité, hygiène, sécurité, environnement, ndlr) certainement plus étoffés que le mien. » 

L’activité se poursuit pendant cette crise sanitaire sans précédent qui touche tous les continents. Mais Mamadou Cissoko le sait, il y aura cette année une baisse des résultats de Kori Transport. « C’est une crainte. Tout entrepreneur est aujourd’hui obligé de mettre en place un budget de crise. Il y a le budget N-1 qu’on met en place en fin d’année sur base des résultats de l’année en cours. On se projette sur l’année suivante, et même sur les 2 ans pour les plus grosses sociétés. C’est donc ce que nous avons fait, mais par contre, comme la plupart des gens je pense, nous n’avons pas vu venir le coronavirus ! Ça nous est tombé dessus. Aujourd’hui, on se base sur une baisse de nos résultats de 15 %. Pour l’instant, c’est 15 %, mais j’ai juste un peu peur que ça puisse atteindre 25 %, voire 30 % », craint-il. 

Même en évoquant la possibilité de ce pire scénario, Mamadou Cissoko s’estime bien loti, par rapport aux PME qui ont fermé parce que les mesures de distanciation sociale pour éviter la propagation du Covid-19 y seraient difficiles à respecter, comme les restaurants et les discothèques. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.