Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Covid-19: les États européens sommés de rendre des comptes

Audio 19:30
Une technicienne de laboratoire à l'oeuvre dans la recherche d'un vaccin contre la maladie du Covid-19, à l'Hôpital de l'Île à Berne, en Suisse, le 22 avril 2020.
Une technicienne de laboratoire à l'oeuvre dans la recherche d'un vaccin contre la maladie du Covid-19, à l'Hôpital de l'Île à Berne, en Suisse, le 22 avril 2020. Arnd Wiegmann/Reuters

Alors que les Européens, petit à petit, respirent de nouveau à l’air libre et reprennent le chemin du travail, reste ce chiffre hors norme et les questions qu’il pose : plus de 150 000 morts en Europe, et ça continue de grimper. Les gouvernements ont-ils fait le nécessaire pour enrayer l’épidémie ? Ont-ils été à la hauteur de leurs responsabilités ? Tour d’horizon dans Accents d’Europe aujourd’hui.

Publicité

Des milliers de morts dans les Ehpads et des enquêtes pour négligence
Il est un pays où la question de la responsabilité de milliers de morts se pose avec violence. En Espagne, les citoyens attendent toujours de savoir combien de personnes exactement sont mortes du Covid-19 dans les maisons de retraite. 16 000 au moins estiment les autorités sur les 26 000 morts que compte le pays : une hécatombe. Pour comprendre comment on a pu en arriver là, 143 enquêtes pour négligence ont été ouvertes dans des Ehpads dans tout le pays, 61 rien que pour la région de Madrid où l’épidémie a frappé le plus fort. Le traumatisme est national. Reportage de Diane Cambon.

→ Coronavirus : dans les résidences de personnes âgées en Espagne, des milliers de morts et des enquêtes pour négligence (article du Monde)

Ischgl, épicentre des contaminations au Covid-19 en Europe ?
Et si en Europe, tout s’était accéléré en Autriche ? Dans ce pays, la polémique gronde autour de la station de ski d’Ischgl. Ce petit village de 1 500 habitants hors saison, niché dans les montagnes du Tyrol pourrait avoir été l’un des principaux foyers de propagation du coronavirus en Europe. Début avril 2020, l’agence de santé autrichienne estimait que 57 % des infections au Covid-19 en Autriche remontaient aux stations de ski du Tyrol. Aujourd’hui, des milliers de vacanciers  testés positifs au Covid-19  et qui  étaient dans le Tyrol questionnent les autorités autrichiennes sur le temps qu’il leur a fallu avant de réagir. Des plaintes ont été lancées, les  enjeux financiers sont énormes. Céline Beal à Vienne nous en dit plus.

L’OMS, coupable ou victime ?
Autre organisation pointée du doigt, depuis le début de l’épidémie, l’OMS. Accusée d’être acquise à Pékin, l’Organisation mondiale de la santé se serait alignée sur les positions chinoises et aurait tardé à sonner l’alarme sur le virus. C'est ce que répète le président américain Donald Trump depuis des semaines. Washington a même coupé les vivres à l’Organisation. Retour sur les faits avec  Jérémie Lanche à Genève.

Bojo sous le feu des critiques de la presse anglaise
« Restez calme et lavez vous les mains », voilà une phrase qui risque de poursuivre longtemps encore le gouvernement de Boris Johnson. Depuis des semaines, le Premier ministre britannique fait face à une pluie de critiques sur sa gestion de la pandémie à gauche comme à droite de l’échiquier politique, alors que le Royaume-Uni a franchi la barre des 33 000 décès et est le plus endeuillé en Europe. Les explications à Londres de Marie Billon.

En France, une soixantaine de plaintes contre l’État sur la gestion des masques
Mais, c'est en France que la défiance vis-à-vis du gouvernement est l’une des plus fortes en Europe dans la gestion de cette pandémie. Début mai 2020, 62% des Français se disaient « insatisfaits » de l’action des autorités dans une enquête du Cevipof et d’Ipsos-Sopra menée dans 6 pays européens. En Italie, cette insatisfaction s’élevait 45 % et au Royaume-Uni à 39% par exemple.

Gestion du coronavirus : l’exécutif français jugé plus durement que ses homologues européens (article du Monde)

Parmi les points qui ont choqué l’opinion, l’absence de tests et la pénurie de masques ces deux derniers mois. Des médecins, des infirmiers, mais aussi des proches de victimes du Covid-19 ont donc décidé de porter plainte contre l’État. Lise Verbeke a rencontré certains de ces plaignants pour nous…

Aux Pays-Bas, ce sont les scientifiques qui remettent en question la gestion de la réponse au Covid-19 par le gouvernement. Trop opaque dans un pays grand défenseur de la transparence, disent ils. Dans une lettre ouverte signée par 100 scientifiques de renom, ces chercheurs réclament donc plus de transparence et d’échanges avec l’ensemble de la communauté scientifique. Antoine Mouteau.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.