Accéder au contenu principal
En sol majeur

Sarah Koné, entre comptines yiddish et baoulé

Audio 48:30
Sarah Koné.
Sarah Koné. @ Stéphane Brion

Le monde d’après est celui du métissage, on dirait... En Sol Majeur est tout heureux de pouvoir croiser la voix et la baguette de Sarah Koné...

Publicité

Directrice de la Maîtrise Populaire de l’Opéra Comique à Paris, cette amoureuse de Haendel et de Poulenc, va peut-être pouvoir nous fredonner une comptine en yiddish ou en baoulé, métissage oblige. Un père ivoirien, une mère fille de déportée d’Auschwitz-Birkenau, Sarah Koné assume fortissimo cette double appartenance, entre neige polonaise et bananes plantain. Et c’est ça qui est bien, c’est qu’y a les générations d’après : dans notre monde d’après...

Les choix musicaux de Sarah Koné

Petite messe solennelle Rossini

Molly PiconYidl Mitn Fidl

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.