Accéder au contenu principal
En sol majeur

Asya Djoulaït, langue précieuse

Audio 48:30
Asya Djoulaït.
Asya Djoulaït. @ F. Mantovani - Gallimard

Je viens de refermer son premier roman et je suis conquise. En 160 pages nerveuses, Noire précieuse se promène dans le quartier chaud de Château Rouge à Paris, avec une jubilation de langue (le français ivoirien) et des problématiques identitaires pleines de chair : peut-on en 2020, être une jeune fille noire, surdouée, et tomber amoureuse d’un Grégoire sans se poser de questions de couleur ?

Publicité

La bonne surprise vient de la langue et de son auteur qui n’a rien à voir avec Château Rouge et la diaspora ivoirienne. Née de parents algériens et enseignante de littérature en lycée,Asya Djoulaïtaurait dû trinquer à la sortie de ce Noire précieuse qui coïncide avec les 20 ans de la collection Continents noirs des éditions Gallimard en mars 2020. Mais de confinement en déconfinement, il a fallu trinquer autrement...

Les choix musicaux d'Asya Djoulaït

Babylone Zina

Koffee Toast

Acid ArabPaix pour le Liban

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.