Accéder au contenu principal
Réchauffement climatique/ technologie

L'épaisseur de la banquise observée précisément par Cryosat 2

Le satellite Cryosat 2 lors de son arrivée au pavillon "Espace pour la Terre" en juin 2010
Le satellite Cryosat 2 lors de son arrivée au pavillon "Espace pour la Terre" en juin 2010 ESA/ M. Pedoussaut 2010

Les scientifiques peuvent dorénavant accéder aux données du satellite Cryosat 2 permettant de déterminer avec précision les variations de l'épaisseur des glaces polaires, un indicateur important du réchauffement climatique, selon l'Agence spatiale européenne (Esa).

Publicité

« Les glaces sont considérées comme d'excellents marqueurs des changements climatiques. »

Les glaces, mémoire de l'histoire de la Terre

Le satellite Cryosat 2 avait été lancé en avril 2010, cinq ans après la perte du satellite CryoSat d'origine dont le lancement avait échoué en 2005 : cela a entraîné pour les scientifiques une « longue attente d'informations sur l'épaisseur des glaces », rappelle l'Esa. Une importante phase de vérification du bon fonctionnement des instruments et du processus d'analyse des données s'était achevée fin novembre.

Désormais, « la communauté scientifique internationale aura un accès libre et facile à toutes les mesures de Cryosat 2», des données visant « à déterminer l'impact du changement climatique sur les étendues de glace de la Terre », déclare l'Esa.

Réchauffement climatique : un webdocumentaire RFI-France 24

Détecter les changements des calottes glaciaires ...

Grâce à son altimètre radar, ce satellite peut mesurer avec une précision de quelques centimètres l'épaisseur des glaces flottant sur les océans polaires et détecter les changements des calottes glaciaires couvrant le Groenland et l'Antarctique, en particulier là où se détachent les icebergs.

Cryosat 2 sait notamment faire la différence entre les signaux radar réfléchis par l'eau et ceux réfléchis par la glace émergée.

En réfléchissant la lumière du Soleil, la masse blanche des glaces limite la quantité de chaleur absorbée par la Terre. La banquise agit également comme un isolant en réduisant très fortement les échanges thermiques entre l'océan gelé et l'atmosphère.

Pour en savoir plus :

Site de l'ESA
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.