Accéder au contenu principal
Ebola / Allemagne

Patient guéri d'Ebola en Allemagne: les espoirs d'un traitement

Le médecin traitant Stefan Schmiedel (g.) lors d'une conférence de presse à l'hôpital de Hambourg, le 27 août.
Le médecin traitant Stefan Schmiedel (g.) lors d'une conférence de presse à l'hôpital de Hambourg, le 27 août. AFP PHOTO / PATRICK LUX

Un médecin sénégalais collaborateur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait été infecté par le virus Ebola sur le terrain en Sierra Leone et transporté pour être pris en charge à Hambourg, en Allemagne. Le 4 octobre, il a quitté, guéri, l'hôpital après cinq semaines de traitement. Hier vendredi, les médecins ont évoqué un traitement relativement simple qui pourrait contribuer à faire baisser la mortalité dans les pays touchés par le virus.  

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Jusqu’à dix litres de transfusion par jour ont été administrés au patient. Des mesures prises pour compenser les pertes de liquide de son corps mais aussi pour l’alimenter, son appareil digestif étant paralysé par le virus. Ces nombreuses perfusions ont contribué à stabiliser le système immunitaire du patient dont le corps a ensuite été en mesure de combattre, par lui-même, le virus Ebola.

Stefan Schmiedel, le médecin traitant qui doit partir dans quelques jours en Sierre Leone, explique ainsi : « On n’a pas besoin, pour ces traitements, d’un personnel hautement qualifié. N’importe quelle infirmière, n’importe quel médecin peut les offrir. Si on arrivait à établir ces méthodes dans les zones frappées par le virus, le taux de mortalité serait sensiblement réduit. »

Stefan Schmiedel reconnaît que si transfuser est une pratique médicale assez simple, cela nécessite en revanche d’avoir suffisamment de personnel, ce qui constitue souvent une difficulté sur le terrain en Afrique.

Les médecins de Hambourg, durant le traitement du malade, ont renoncé à des médicaments encore expérimentaux pour lutter contre le virus Ebola. Ils ont dû en revanche traiter le patient avec des antibiotiques courants pour une infection sanguine tenace, en raison de bactéries très résistantes.

Le médecin sénégalais avait pu quitter, guéri, l’hôpital de Hambourg le 4 octobre dernier.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.