Accéder au contenu principal
Eau / ONU / environnement

Une Journée mondiale de l'eau sous le signe du développement durable

A Dakar, au Sénégal, en septembre 2013. Face aux pénuries d’eau, la société civile exige plus de transparence.
A Dakar, au Sénégal, en septembre 2013. Face aux pénuries d’eau, la société civile exige plus de transparence. REUTERS/Ricci Shryock

On célèbre ce dimanche 22 mars la Journée mondiale de l'eau. Organisée chaque année depuis 1994, elle rappelle que l'accès à l'eau potable est reconnu comme un droit fondamental, pourtant inaccessible pour des milliards d'individus.

Publicité

Vitale pour l'homme et la sécurité énergétique, essentielle pour l'équilibre environnemental, l'eau est pourtant une denrée rare pour 3 milliards de personnes. Pour sensibiliser les peuples aux problèmes d'eauqu'il faudra gérer dans un avenir proche, l'Organisation des Nations unies a placé cette journée mondiale sous le signe du développement durable.

La demande mondiale d'eau s'envole, alerte l'ONU dans son rapport annuel publié cette semaine. 20 % des réserves souterraines sont surexploitées. Si rien n'est fait, la planète devrait faire face à une grave pénurie d'ici 2030.

Côté assainissement, le nombre de personnes n'ayant pas accès à des toilettes reste stable. Ils sont pourtant 2,5 milliards à souffrir de ce problème. Et de nombreux programmes mondiaux peinent à améliorer cette situation.

Dans ce contexte, l'ONU propose des pistes pour agir : limiter l'utilisation des centrales thermiques gourmandes en eau au profit des énergies durables, choisir des systèmes d'irrigation performants, ou encore lutter efficacement contre les déperditions.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.