Accéder au contenu principal
Santé/G7

Pandémies: hausse des contributions attendue pour le Fonds mondial

La conférence de financement du Fonds mondial pour la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme aura lieu à Lyon en octobre 2019.
La conférence de financement du Fonds mondial pour la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme aura lieu à Lyon en octobre 2019. Getty Images

Bonnes nouvelles dans la lutte contre les épidémies de VIH Sida, tuberculose et paludisme. En marge du G7, plusieurs États ont annoncé qu’ils allaient augmenter leur contribution financière. Le dernier exemple en date est l’Allemagne qui augmente sa dotation de 25 %.

Publicité

14 milliards d’euros, c’est l’objectif de la collecte de fonds annoncée pour la période 2020-2022. Selon le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, cette somme permettrait de frapper un grand coup contre ces épidémies. Réunir cet argent, ce sera l’objectif de la conférence de reconstitution du fonds qui aura lieu à Lyon le 10 octobre. Ça a l’air plutôt bien parti. Plusieurs pays ont annoncé vouloir augmenter leur contribution. Dernier en date l’Allemagne, 25 % de hausse annonce ce dimanche d’Angela Merkel.

Tous les yeux sont donc tournés désormais vers la France qui a déçu dans le passé. Khalil Elouardighi de Coalition PLUS, qui regroupe des organisations de lutte contre le Sida, explique pour quelles raisons la France est attendue au tournant : « La France était le seul pays du G7 qui n’avait pas augmenté ses contributions financières lors du dernier tour de financement en 2016. Et que la France a pris la responsabilité d’organiser le tour de financement 2019. On attend une augmentation. Il faut que la France soit la mieux-disante du G7 pour compenser ce qu’il s’est passé en 2016. Donc au minimum, faire au moins aussi bien que l’Allemagne avec au moins 25 % d’augmentation ».

►À lire aussi : La tuberculose toujours plus meurtrière, alerte le Fonds mondial

Une augmentation du même niveau que l’Allemagne correspondrait à 1,35 milliard d’euros supplémentaires sur la période 2020-2022 pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.