Accéder au contenu principal
Priorité Santé

Commencer la course à pied

La course à pied stimule la formation des os et aide à prévenir l’ostéoporose.
La course à pied stimule la formation des os et aide à prévenir l’ostéoporose. Pixabay

Chaque semaine, le Dr Jean Marc Sène, médecin du sport et médecin de l'équipe nationale de judo, présente sa chronique sport dans Priorité Santé. Cette semaine, il explique comment commencer la course à pied.

Publicité

Débuter la course à pied, c’est une grande aventure pour beaucoup de nos auditeurs ! Certains d’entre eux abandonnent peut-être trop vite !  Dr Sène vous allez aujourd’hui nous donner des conseils pour bien débuter cette activité. Mais d’abord pouvez vous nous donner les bonnes raisons de s’y mettre ?

Dr Jean-Marc Sène :

1) C’est pratique. On peut courir partout, en ville, dans la nature, ou sur un tapis en salle. On court dehors, ça fait du bien, et quand on veut, matin, soir, selon son emploi du temps.

2) Cela ne coûte pas cher. Même si l'on pratique en club (ouvert à tous les niveaux), les tarifs n'ont rien à voir avec ceux d'une salle de gym. Il suffit d'une bonne paire de chaussures, et hop, on y va, toute seule comme une grande.

3) Des bienfaits pour la santé :

  • Stimule la formation des os et aide à prévenir l’ostéoporose.
  • Renforce les muscles du coeur, améliore la circulation sanguine et diminue le risque d’hypertension artérielle.
  • Booste les dépenses énergétiques, est un excellent moyen de stimuler la combustion des graisses.
  • Diminue le niveau de mauvais cholestérol et augmente le bon cholestérol
  • Permet de diminuer le taux de sucre dans le sang en augmentant la sensibilité à l’insuline des cellules et aide donc à prévenir le diabète
  • Aide à lutter efficacement contre le stress (sécrétion d’endorphines pendant l’effort, les hormones du bonheur !) et la dépression

 Faut-il consulter un médecin avant de débuter la course à pied ?

Tout dépend de votre âge, vos antécédents médicaux, les traitements médicamenteux éventuels que vous prenez, …

Si vous avez moins de 40 ans, que vous n’avez :

  • Aucun antécédent médical personnel : pas de maladie connue
  • Aucun antécédent familial sérieux : notamment pas de décès jeune, dans votre famille
  • Et que, vous sous sentez normalement en forme, sans trouble ressenti, notamment à l’effort,  vous avez une hygiène de vie correcte (pas d’excès, tabac en autre)

… alors vous pouvez faire de la course à pied sans consulter, systématiquement, un médecin avant de prendre cette bonne habitude.

Si vous avez plus de 40 ans, dans tous les cas, je vous conseille de profiter de cette excellente décision pour faire le point, au niveau médical. En effet, un bilan cardio vasculaire est conseillé.

Le médecin doit faire le tour de vos risques sur vos articulations et système cardio-vasculaire (famille, poids, tabac, cholestérol, tension artérielle, …).

 

Comment commencer en pratique ?

COMMENCEZ PAR DE COURTS INTERVALLES

Au lieu de commencer par courir de longues distances en une seule fois, divisez votre course en plusieurs intervalles. Débutez par de courts intervalles et marchez entre deux afin de récupérer. Au bout d’un certain temps, vous pourrez prolonger vos sessions et réduire le temps de marche : commencez par alterner 2 minutes de course et 2 minutes de pause, puis augmentez d’une minute à chaque nouvel entraînement jusqu’à ce que vous puissiez courir toute la distance en une seule fois, sans avoir besoin de marcher.

NE DÉMARREZ PAS TROP RAPIDEMENT !

Votre corps doit s’habituer au stress et aux efforts provoqués par la course. Essayez donc de courir à un rythme modéré avec lequel vous pourriez tenir une conversation sans vous essouffler. Même si vous vous sentez pousser des ailes, gardez le même rythme pendant toute la durée de votre entraînement.

VOTRE CORPS A BESOIN DE SE RÉGÉNÉRER

Votre première session de course à pied s’est bien passée et vous n’avez qu’une envie : recommencer ? Génial ! Mais accordez-vous tout de même un jour de repos avant votre prochain entraînement : votre corps a besoin de se reposer et de récupérer. Planifiez donc toujours un jour de repos entre deux entraînements afin de pouvoir tirer le meilleur de vos efforts et éviter les blessures de surmenage.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.