Accéder au contenu principal

En RDC, Martin Fayulu s’engage pour lever des fonds contre le coronavirus

L'opposant congolais Martin Fayulu le 11 novembre 2018 à Genève, en Suisse.
L'opposant congolais Martin Fayulu le 11 novembre 2018 à Genève, en Suisse. Fabrice COFFRINI / AFP

Deux semaines après la déclaration du premier cas de Covid-19, le bilan ne cesse d’augmenter en RDC. Un état d’urgence sanitaire a été décrété mardi 24 mars par le chef de l’État Félix Tshisekedi. Pour financer la riposte, des appels à la solidarité nationale sont lancés. L’ancien candidat à la présidentielle Martin Fayulu a appelé à la constitution d’une caisse nationale dédiée.

Publicité

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodi

Martin Fayulu annonce une grande campagne, dit-il, qui va accompagner cet appel de fonds. Il promet de s’impliquer personnellement pour une grande mobilisation. Il se défend de mener cette action pour des besoins politiciens. C’est pour cela, soutient-il, qu’il a choisi de s’approcher de Caritas dont l’expérience et la crédibilité pour des besoins humanitaires ont déjà fait leur preuve en RDC.

De son côté, Caritas explique que l’argent qui sera récolté, après consultation du programme du gouvernement, sera destiné à l’aide alimentaire des personnes vulnérables, notamment celles qui se trouveraient en quarantaine et les plus fragiles pendant la période de confinement. Une partie de l’argent devrait également être destinée aux programmes d'eau, d'hygiène et d'assainissement. Mais l'urgence reste à la mobilisation pour briser la chaîne de contamination.

1,8 million de dollars

De son côté, Félix Tshisekedi a également, le même jour, lancé un appel à la solidarité nationale de tous les opérateurs économiques congolais ou étrangers. L'argent récolté devrait servir à la mise en place d’un fonds national de solidarité contre le coronavirus.

Le gouvernement congolais a mis au pot 1,8 million de dollars dans la lutte, ce qui paraît insuffisant par rapport à l’ampleur des besoins actuels et futurs. Il a déclaré ouvertement qu’il s’apprêtait à ouvrir les discussions avec certains de ses partenaires financiers pour répondre au défi imposé par la pandémie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.