Accéder au contenu principal
Cyclisme / Tour de France 2012

Mark Cavendish comme une fusée

Mark Cavendish lors de l'arrivée à Brive-la-Gaillarde, le 20 juillet 2012.
Mark Cavendish lors de l'arrivée à Brive-la-Gaillarde, le 20 juillet 2012. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Mark Cavendih (Sky) s'est offert une deuxième victoire d'étape dans le Tour entre Blagnac et Brive-la-Gaillarde ce vendredi 20 juillet. Le champion du monde a profité d'une des dernières occasions pour s'imposer. Le maillot jaune reste sur les épaules de Bradley Wiggins.

Publicité

De notre envoyé spécial sur le Tour de France,

Avec seulement une victoire au compteur, acquise à Tournai en Belgique (première semaine), Mark Cavendish rongeait sérieusement son frein. Le Britannique a fini par s’imposer une nouvelle fois, remportant la 18e étape de la Grande Boucle, au terme d'un sprint lancé de loin.

« Il fallait partir tôt dans ce sprint, confie le champion du monde. Je n'ai rien fait dans ce Tour et j'avais tellement d'énergie et de très bonnes jambes. On s'est concertés ce matin dans le car avec l'équipe. Le manager a dit que ce serait une journée tranquille. J'ai répondu : "Laissez-moi une chance". Alors, Bradley (Wiggins) et Chris (Christopher Froome) ont dit "okay", et tout le monde s'est alors mis d'accord pour m'aider aujourd'hui. C'est grâce à l'équipe que j'ai remporté cette victoire. »

« Je suis fier d’avoir accepté ce travail »

Mark Cavendish n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires à Brive-la-Gaillarde, le 20 juillet 2012.
Mark Cavendish n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires à Brive-la-Gaillarde, le 20 juillet 2012. REUTERS/Bogdan Cristel

Après deux semaines à faire l’équipier et à souffrir en montagne, Mark Cavendish s’est visiblement libéré. Après avoir passé la ligne, il s’est fendu d’une étreinte avec Bradley Wiggins.

D’habitude si ronchon, il avait la joie d’un premier communiant. « Lorsque l’on se retrouve dans une équipe qui a comme but le maillot jaune, c’est très excitant. J’ai fait mon travail avant la montagne (une victoire), mais c’est vrai que j’avais encore faim », a précisé Mark Cavendish. Visiblement heureux de contribuer à la course au maillot jaune, le coureur de l’île de Man a ajouté : « Je suis fier d’avoir accepté ce travail ».

C’était sans compter sur le soutien de Bradlay Wiggins en personne, qui souhaitait rendre la monnaie de sa pièce. Dans les deux derniers kilomètres, Cavendish a pu compter sur l'aide précieuse du « boss ». Ensuite, Edvald Boasson Hagen s’est chargé de terminer le travail après la flamme rouge. « Il a gagné et c’est mon cadeau », a tout simplement dit Bradlet Wiggins avant d’annoncer qu’il fallait se concentrer pour demain. Le spécialiste du chrono devrait asseoir définitivement sa victoire entre Bonneval et Chartres sur le dernier exercice en solitaire de cette édition.

Il égale André Darrigade et Lance Armstrong

Avec ce deuxième succès dans cette 99e édition, Mark Cavendish pointe désormais à la quatrième place dans l'histoire de la Grande Boucle, puisqu'il obtient sa 22e victoire d'étape. Il égale André Darrigade et Lance Armstrong. Seuls Eddy Merckx (34), Bernard Hinault (28) et André Leducq (25) restent encore devant lui. Si les intérêts personnels de Mark Cavendish n’étaient pas passés au second plan, il aurait certainement augmenté son compteur. Mais il lui reste encore les Champs-Elysées pour remplir une nouvelle fois sa musette.

Après l’histoire des clous, on retiendra aujourd’hui celle du chien. Qui dit sprint massif dit échappée. Le bon coup du jour est parti au kilomètre numéro 65. Alors que les fuyards ont compté jusqu’à 3’30” d’avance, un chien est venu perturber la poursuite du peloton, mettant à terre quelques coureurs dont Tyler Farrar et Philippe Gilbert. Mais dans les rues de Brive-la-Gaillarde, le chien fou se nommait Mark Cavendish, alors que le peloton avait avalé l’étape à plus de 45 km/h de moyenne.

Le classement de l'étape et le classement général

 

tour de france 2012 : résultats, analyses et reportages

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.