Accéder au contenu principal
rugby / Tournoi des six nations

Rugby: la France évite à Dublin la cuillère en bois du Tournoi des six nations

Louis Picamoles, le sauveur du XV de France en Irlande.
Louis Picamoles, le sauveur du XV de France en Irlande. REUTERS/Cathal McNaughton

Le XV de France a obtenu un match nul précieux 13 à 13 en Irlande, lors de son quatrième match dans le Tournoi des six nations. Battus trois fois d’affilé avant cette rencontre, les Français mettent un terme à une série noire qui les menait tout droit vers la Cuillère de bois,    «récompensant» l'équipe qui perd tous ses matches du Tournoi.

Publicité

Ce n’est pas encore une première victoire, mais le pire est déjà évité. La dernière fois où le XV de France avait perdu tous ses matches du Tournoi des six nations remontait à 1957. Les Français peuvent dire merci à Louis Picamoles qui a livré une fin de match héroïque face à l’Irlande, en marquant l’essai de l’égalisation et en stoppant un essai adverse.

Une équipe de France encore bien convalescente

Cette égalisation arrachée dans les dernières minutes de la rencontre face à l'Irlande ne doit pas cacher une prestation insipide et sans aucune inspiration des Bleus jusque-là. Les Irlandais qui ont bien flairé le coup devant des Français abattus par trois défaites successives dans le tournoi, en ont profité pour marquer un essai à peine dix minutes après le début de la rencontre.

C’est le capitaine Jamie Heaslip qui a porté l’estocade à la 11e minute. Il sera bien aidé par l’ouvreur Paddy Jackson qui à seulement 21 ans, a fait beaucoup de mal au XV de France en marquant au pied à chaque fois qu’il en avait l’occasion. L’Irlande remporte la première mi-temps 13-3. La faute aussi à Michalak, qui n’était pas dans un grand jour pour rivaliser avec Jackson, avec seulement 50% de réussite.

Le baroud d’honneur du XV de France

Alors qu’une quatrième défaite se profilait inexorablement, tant les Français ont semblé manquer de puissance, une véritable éruption d’orgueil s’est produite à la 74e minute. A six minutes du coup de sifflet final, l’action menant à l’essai, a débuté par une longue série de passes et d’efforts offensifs tricolores pour se rapprocher de la ligne irlandaise. Les Bleus obtiennent une pénalité à deux pas de la ligne.

Louis Picamoles prend l’initiative de la jouer en solo et d’aplatir en force avec rage. Michalak cette fois n’a pas manqué sa transformation permettant au XV de France d’égaliser 13-13. Un score que Picamoles a gardé intact, en sauvant un essai sous le nez de l’ailier irlandais Keith Earls prêt à aplatir. Le XV de France maintenant aura une dernière occasion de remporter une première victoire dans le Tournoi, face à l'Ecosse au Stade de France, le 17 mars prochain.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.