Accéder au contenu principal
Football

La Fédération française de volley-ball et la Ligue nationale soutiennent le combat de Ghoncheh Ghavamib en Iran

Goncheh Ghavami, 25 ans, a été arrêtée en juin dernier après avoir voulu assister à un match de volley-ball masculin à Téhéran. Selon son avocat, elle a été condamnée début novembre à un an de prison à l'issue d'un procès pour « propagande contre le régime ». La Fédération et la LNV ont décidé de manifester leur soutien officiel à la jeune femme. Lors de la prochaine journée de championnat, un texte sera donc lu dans l’ensemble des salles par les capitaines des équipes concernées : « Parce qu’elle est une femme, Ghoncheh Ghavami a été emprisonnée à Téhéran pour avoir voulu assister à une rencontre de volley–ball masculin en Iran. La FFVB, la LNV et l’ensemble des Clubs de Volley en France tiennent à manifester leur soutien à la jeune Irano-Britannique. Nous souhaitons rappeler, conformément à la Charte Olympique, qu’hommes et femmes du monde entier doivent avoir les mêmes droits d’accès au sport. En ce sens nous appelons à la libération immédiate de Ghoncheh Ghavami ». Ghoncheh Ghavami vient d’entamer une deuxième grève de la faim après 130 jours d’incarcération.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.