Accéder au contenu principal

Football: le PSG prolonge le bail de son coach Laurent Blanc

L'entraîneur du PSG Laurent Blanc.
L'entraîneur du PSG Laurent Blanc. REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le Paris Saint-Germain (PSG), champion de France de football en titre, a prolongé jusqu’en 2018 le contrat de son entraîneur Laurent Blanc. C’est une « marque de confiance », assure le technicien dont la légitimité à ce poste a parfois été remise en cause.

Publicité

Laurent Blanc devrait encore être l’entraîneur du Paris Saint-Germain (PSG) la saison prochaine, et ce quel que soit le parcours du PSG en coupe d’Europe. En effet, le club français de football n’a pas attendu de savoir si Blanc et ses joueurs allaient enfin atteindre les demi-finales de la Ligue des champions (C1) pour se positionner.

Le contrat de Laurent Blanc a été prolongé jusqu’en juin 2018, ce 11 février 2016, à cinq jours d’un huitième de finale aller de C1 face à Chelsea (Angleterre). « Il s'agit d'une marque de confiance forte, ainsi que pour mon staff d'ailleurs, a réagi l’intéressé, en poste depuis juin 2013. Pour nous, continuer l'aventure est une marque de confiance mais aussi une grande responsabilité ».

Laurent Blanc était loin d’être le choix numéro un du PSG avant sa prise de fonction, il y a deux ans et demi. « J'ai toujours eu confiance en Laurent Blanc, jamais je n'ai pensé à engager un autre entraîneur que lui », a pourtant assuré le président du club, Nasser Al Khelaifi. Le Qatarien a ainsi rappelé que Blanc « a obtenu d'excellents résultats depuis son arrivée. Il a remporté huit trophées avec nous ».

Manque d’autorité et/ou de légitimité ?

L’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux et de l’équipe de France n’a pourtant pas toujours semblé faire l’unanimité, malgré les quatre titres (Championnat de France-Coupe de France-Coupe de la Ligue-Trophée des champions) gagnés la saison passée.

Certains joueurs vedettes du PSG – les attaquants Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani ainsi que le défenseur David Luiz notamment – ont parfois manifesté des signes d’agacement envers ses choix. « Les joueurs le respectent, il a une relation incroyable avec eux », jure de son côté Nasser Al Khelaifi.

Si ce dernier souhaitait secrètement recruter un entraîneur plus prestigieux, cela semblait de toute façon impossible. L’Espagnol Josep Guardiola, l’Italien Carlo Ancelotti, l’Allemand Jürgen Klopp ou le Néerlandais Guus Hiddink ont trouvé des postes ailleurs. Quant au Portugais José Mourinho, que le PSG convoite depuis de nombreuses années, il est sur le point de s’engager avec Manchester United, en Angleterre.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.