Accéder au contenu principal

Athlétisme: l’IAAF dément vouloir classer Semenya comme un «mâle biologique»

Le quotidien britannique The Times affirme ce 13 février 2019 que la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) va plaider que la Sud-Africaine Caster Semenya, championne olympique du 800 mètres, doit être considérée comme un « mâle biologique » et abaisser chimiquement son niveau de testostérone si elle veut concourir dans des compétitions féminines, ce que dément l'IAAF. Selon le Times, l'IAAF doit défendre cette position la semaine prochaine lors d'une audience très attendue devant le Tribunal arbitral du sport, au cours de laquelle Semenya et d'autres athlètes veulent contester l'entrée en vigueur des nouvelles règles controversées de la Fédération internationale d'athlétisme sur l'hyperandrogénisme.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.