Accéder au contenu principal
Football

Ansu Fati devient le plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des champions

A 17 ans et 40 jours, Ansu Fati est devenu le plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue des champions.
A 17 ans et 40 jours, Ansu Fati est devenu le plus jeune buteur de l'histoire de la Ligue des champions. Daniele Mascolo/Reuters

Anssumane « Ansu » Fati, le phénomène du FC Barcelone, est entré dans l’histoire de la Ligue des champions lors du match face à l’Inter Milan (2-1). Le Bissau-Guinéen, qui a aussi la nationalité espagnole depuis peu, est devenu le plus jeune buteur de la compétition, à seulement 17 ans et 40 jours. Le précédent record tenait depuis 22 ans.

Publicité

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale, le FC Barcelone avait décidé de faire souffler ses cadres habituels mardi 10 décembre lors du match disputé en Italie contre l’Inter Milan. Lionel Messi, le sextuple Ballon d’Or, et Gérard Piqué étaient ainsi absents, laissés au repos. Au coup d’envoi, Marc-André ter Stegen, Sergio Busquets, Frenkie de Jong et Luis Suarez étaient remplaçants. C’était aussi le cas d’Anssumane « Ansu » Fati.

Fati entre et marque illico le but de la victoire

Le jeune ailier, qu’on a beaucoup vu en début de saison et un peu moins ces dernières semaines, a parfaitement exploité le peu de temps de jeu qu’Ernesto Valverde lui a accordé au stade Giuseppe-Meazza. Il n’a eu besoin que de quelques secondes pour rappeler pourquoi on a dit tant de bien à son sujet cet été.

A la 85e minute, Ansu Fati est entré en jeu à la place de Carles Perez. Et à la 86e, le phénomène a inscrit le but de la victoire du Barça. A l’entrée de la surface, Fati s’est appuyé sur Luis Suarez avant de frapper à ras terre. Samir Handanovic, le gardien de l’Inter, a eu beau se détendre, il n’a pu toucher le cuir. Le ballon a percuté le poteau et a terminé sa course au fond des filets.

Même avec une équipe remaniée, dans laquelle le Sénégalais Moussa Wagué était titulaire sur le flanc droit de la défense, le Barça l’emporte. Les Blaugrana ont battu l’Inter (2-1) et Ansu Fati, lui, entre dans le livre des records de la compétition.

Ansu Fati félicité par ses coéquipiers du Barça Jean-Clair Todibo, Moussa Wagué et Samuel Umtiti.
Ansu Fati félicité par ses coéquipiers du Barça Jean-Clair Todibo, Moussa Wagué et Samuel Umtiti. Daniele Mascolo/Reuters

22 ans après, Ansu Fati efface Peter Ofori-Quaye des tablettes

C’est simple : en marquant face à l’Inter, Ansu Fati est devenu le plus jeune buteur de l’histoire de la Ligue des champions. Le Barcelonais a marqué à l’âge de 17 ans et 40 jours. Le précédent record appartenait déjà à un Africain. Mais il remonte au siècle dernier. Fati n’était même pas né…

Le 1er octobre 1997, Peter Ofori-Quaye était aligné avec son club de l’Olympiakos sur le terrain des Norvégiens de Rosenborg. Le fleuron du football grec vivait une rencontre très difficile, mais Ofori-Quaye trouvait l’ouverture à la 69e minute et sauvait l’honneur de son équipe, largement battue (5-1). Le Ghanéen était alors âgé de 17 ans et 195 jours.

Depuis, plusieurs jeunes talents se sont approchés de ce record pendant des années. Celui qui s’en est le plus approché est le Croate Mateo Kovacic, qui avait 17 et 216 jours quand il marqua un but à l’Olympique lyonnais avec le Dynamo Zagreb, en décembre 2011. Finalement, après plus de 22 ans, le record de Peter Ofori-Quaye est tombé grâce à Ansu Fati.

De quoi relancer l’intérêt sur la pépite, née à Bissau, de nationalité bissaoguinéenne et naturalisé espagnol depuis septembre. Et pour cause, la sélection espagnole, consciente du potentiel du Barcelonais, aimerait bien l’attirer dans ses filets. L’équipe d’Espagne Espoirs lui a déjà offert deux capes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.