Accéder au contenu principal

Athlétisme: Armand Duplantis, le nouvel empereur de la perche

Armand Duplantis a battu son propre record du monde du saut à la perche lors du meeting de Glasgow, le 15 février 2020. Le Suédois a franchi 6,18m.
Armand Duplantis a battu son propre record du monde du saut à la perche lors du meeting de Glasgow, le 15 février 2020. Le Suédois a franchi 6,18m. Lee Smith/Reuters

Une semaine après avoir battu le record du monde du saut à la perche, Armand Duplantis, a amélioré sa performance à Glasgow ce samedi 15 février. Le Suédois, âgé de seulement 20 ans, plane sur la discipline avec une barre à 6,18m. Et cela ne semble être que le début du règne de ce monstre insatiable.

Publicité

Son prénom est Armand, mais on le surnomme « Mondo ». Un petit nom affectueux qui sonne bien et qui, en plus, sied à ravir au nouveau phénomène de l’athlétisme. Déjà, quand il sévissait chez les juniors, Armand Duplantis était quasi sans rival. Désormais, le Suédois domine la discipline au niveau mondial. En ce début d’année 2020, le perchiste écrase tout sur son passage.

Le 8 février, à Torun en Pologne, Armand Duplantis battait le record du monde de Renaud Lavillenie avec un saut réussi à 6,17m, soit un centimètre de mieux que le Français en 2014. Et samedi 15 février, le voilà qui récidive avec un saut à 6,18m à Glasgow dès son premier essai. « Mondo » a battu deux fois le record du monde en l’espace d’une semaine : et dire qu’avant cela, le record du monde de Renaud Lavillenie (6,16m) avait tenu six ans, et qu’avant cela encore, le record du monde de l’Ukrainien Sergueï Bubka (6,14m) avait tenu presque 20 ans !

Une légende en devenir, comme Bubka et Bolt

Après avoir franchi sa barre à 6,18m, sous les applaudissements du public du meeting de Glasgow, Armand Duplantis a imité la célèbre pause d’un autre phénomène de précocité, celle du football français Kylian Mbappé. Son saut parfait laisse béat d’admiration. Le Suédois né à Lafayette en Louisiane (États-Unis) semble n’avoir aucune limite : il a passé 6,18m avec une aisance folle et, surtout, avec une large marge.

Sa performance laisse rêveur. De toute évidence, Armand Duplantis a tout pour battre plusieurs fois encore le record du monde et l’améliorer centimètre par centimètre, comme l’illustre Sergueï Bubka le fit pendant dix ans. Le perchiste avait amélioré le record du monde à 17 reprises entre 1984 et 1994, débutant son incroyable moisson à 5,85m pour terminer à 6,14m.

Quand « Mondo » Duplantis avait franchi 6,17m le 8 février, Damien Inocencio, ex-coach de Renaud Lavillenie, avait annoncé dans les colonnes du quotidien Le Monde que le prodige, bien qu’encore perfectible, était sur le point de révolutionner le saut à la perche : « Il n’a pas de limites. Tout ce qu’on a imaginé comme limites en saut à la perche, avec Sergueï Bubka et Renaud Lavillenie… Lui, il peut tout exploser. On peut le comparer à Usain Bolt ; avant lui, les limites du sprint étaient à 9’’80 sur 100m. Et puis, Bolt a explosé la discipline [le Jamaïcain détient le record du monde en 9’’58 depuis 2009, et aucun sprinter n’a couru en moins de 9’’69 à part lui, NDLR]. On a là un athlète qui peut devenir une légende. » Une semaine plus tard, Duplantis confirme déjà.

Déjà focalisé sur les Jeux olympiques

Le nouveau recordman du monde, né d’un père américain et d’une mère suédoise, tempère toutefois l’euphorie qui l’entoure et rappelle que l’aisance perçue à Glasgow n’est qu’une illusion. « Ce sont des années d’un travail difficile, alors que ça paraît simple aujourd’hui », a-t-il déclaré à la BBC. Mais qu’on ne s’y trompe pas : le champion du monde cadet (5,30m en 2015, à 15 ans et demi) a un appétit au moins aussi grand que son talent. Et ça tombe bien, car les Jeux olympiques de Tokyo approchent à grands pas (du 24 juillet au 9 août).

A seulement 20 ans, le Suédois Armand Duplantis écrase la concurrence au saut à la perche en ce début d'année 2020.
A seulement 20 ans, le Suédois Armand Duplantis écrase la concurrence au saut à la perche en ce début d'année 2020. Lee Smith/Reuters

« Je suis très excité par cette saison avec les Jeux olympiques. J’espère y réussir mon meilleur concours. C’est un bon début de saison, mais ce sont les Jeux que je veux réussir », annonce le perchiste, qui peut devenir le premier Suédois en or sur cette discipline aux JO.

Côté palmarès, les médailles devraient très vite pleuvoir autant que les records du monde. En 2018 à Berlin, Armand Duplantis avait déjà crevé l’écran en devenant, à seulement 18 ans, le plus jeune champion d’Europe de l’histoire (tous concours confondus) avec un saut à 6,05m et trois records du monde junior battus successivement. En 2019, le Suédois a raté de très peu l’or mondial et avait dû se contenter de l’argent derrière l’Américain Sam Kendricks. Aujourd’hui, avec ses derniers progrès, Armand « Mondo » Duplantis fait figure de patron incontestable du saut à la perche. Ses aînés paraissent loin de son niveau. La suprématie de Duplantis ne fait sans doute que commencer.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.