Accéder au contenu principal

Foot: mort de Michel Hidalgo, ex-entraîneur de l’équipe de France

Michel Hidalgo soulevant le trophée remis aux vainqueurs de l'Euro 1984 de football.
Michel Hidalgo soulevant le trophée remis aux vainqueurs de l'Euro 1984 de football. AFP

Michel Hidalgo, ancien entraîneur de l’équipe de France de football, est mort à l’âge de 87 ans de manière naturelle, a annoncé sa famille, ce 26 mars 2020. Il avait notamment remporté l’Euro 1984 avec les « Bleus » de Michel Platini.

Publicité

C’est un grand nom du football français qui est mort, ce 26 mars 2020. Michel Hidalgo est surtout connu pour avoir été le sélectionneur de la mythique équipe de France avec Michel Platini comme joueur-vedette. Un poste occupé durant neuf ans, un record.

Ses « Bleus » ont fait rêver des générations d’amateurs de ballon rond par leur beau jeu et leurs exploits en Coupes du monde et en Championnats d’Europe.

Un joueur peu connu devenu un technicien de référence

Ce natif du Nord de la France a connu tous les versants du football. Il a commencé comme joueur, évoluant au Havre (1952-1954), à Reims (1954-1957) puis Monaco (1957-1966). Milieu de terrain offensif doué, Michel Hidalgo n’a toutefois porté qu’une seule fois le maillot de l’équipe nationale (1962).

Il a ensuite embrassé une carrière de technicien, débutant sur le banc de touche du modeste RC Menton (1968-1969). A cette même période, il préside l’Union nationale des footballeurs professionnels.

En 1976, il est choisi pour enrayer les résultats des « Bleus », médiocres depuis la fin des années 1960.

Beau jeu et exploits

Grand adepte de l’attaque, Michel Hidalgo peut appliquer ses grands principes grâce à des éléments de talent comme Platini, Alain Giresse ou Jean Tigana. Les débuts sont certes difficiles, avec une d’élimination dès le 1er tour du Mondial 1978 et une non-qualification pour l’Euro 1980. Mais les années qui suivent sont grandioses avec des parcours légendaires en Coupes du monde 1982 (4e) et 1986 (3e) et surtout le sacre européen à domicile en 1984.

Parti suite à ce triomphe, Michel Hidalgo a également occupé le poste de manager de l’Olympique de Marseille à la fin des années 1980. Il sera d'ailleurs condamné à de la prison avec sursis dans l'affaire des comptes de l'OM.

« Un Monsieur doux, pédagogue et sincèrement humaniste »

Michel Hidalgo est devenu une icône du sport français au fil des exploits tricolores. Michel Platini, lui, « garde personnellement le souvenir d'un Monsieur doux, pédagogue et sincèrement humaniste. Il était exemplaire d'humanité mêlant la bienveillance de l'éducateur à l'affection d'un père, a écrit l'ancien triple Ballon d'Or dans un communiqué transmis à l'AFP. Michel Hidalgo laisse un héritage considérable à l'équipe de France. Il a reconstruit le football français au niveau international ».

Sa famille a annoncé qu’il s’était éteint « naturellement d'épuisement », après avoir été malade durant plusieurs années, ce 26 mars 2020 à l’âge de 87 ans, à Marseille.


ILS RÉAGISSENT À LA MORT DE MICHEL HIDALGO

René Girard, ancien milieu de terrain et actuel entraîneur du Paris FC :

« On a perdu un sage du football. C’est quelqu’un qui a marqué une décennie, à travers l’équipe de France. Il a fait des choses remarquables. Il a permis à notre football de se libérer pendant et après la Coupe du monde 1978. On avait un beau foot en France, avec de belles équipes, à cette époque. Mais il nous manquait les résultats qui auraient permis de prouver que notre football pouvait exister sur le plan mondial. Son action a enclenché des choses assez exceptionnelles. »

Didier Deschamps, actuel entraîneur de l’équipe de France :

« J’ai appris avec beaucoup de tristesse ce jeudi le décès de Michel Hidalgo. Mon adolescence, comme celle de beaucoup de Français de ma génération, a été marquée par les performances étincelantes de "son" équipe de France, de la qualification pour la Coupe du monde 1978, que notre football attendait depuis 12 ans, jusqu’à l’éclatante victoire à l’Euro 1984. Ce premier trophée international a ouvert la voie à d’autres grands succès pour le football français. »

Propos de René Girard recueillis par Antoine Grognet,

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.