Accéder au contenu principal

MMA: l’UFC blinde son événement phare et veut louer une île pour les suivants

Le Camerounais Francis Ngannou.
Le Camerounais Francis Ngannou. Photo By John Leyba/The Denver Post via Getty Images

Malgré la pandémie de coronavirus, l’Ultimate Fighting Championship (UFC), la plus puissante ligue d’arts martiaux mixtes (MMA), persévère dans l’organisation de l’UFC 249, toujours prévu le 18 avril 2020 (dans un lieu non-communiqué), et ce malgré le forfait de sa tête d’affiche, Khabib Nurmagomedov. L’UFC a annoncé la tenue des combats Tony Ferguson-Justin Gaethje et Francis Ngannou-Jairzinho Rozenstruik. Son patron a par ailleurs indiqué vouloir louer une île privée pour accueillir ses futurs événements. 

Publicité

L’UFC 249 aura bien lieu le 18 avril 2020… « quelque part sur Terre ». C’est ainsi que Dana White, le tout-puissant patron de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), a annoncé ce 6 avril l’organisation du combat entre les Américains Tony Ferguson et Justin Gaethje pour le titre de champion intérimaire des poids légers (lightweight) de l’UFC.

Ce n’était pas l’affiche prévue, puisque Khabib Nurmagomedov devait initialement défendre sa couronne de roi des lightweight face à Tony Ferguson. Mais cet affrontement – qui a déjà été annulé quatre fois ces dernières années – ne pouvait pas se tenir. Le Russe a en effet décidé de rester confiné dans son Daghestan natal, durant la pandémie de nouveau coronavirus.

Le Camerounais Francis Ngannou également de la partie

La carte de l'UFC 249

Qu’à cela ne tienne, le président de l’Ultimate Fighting Championship a remué ciel et terre pour trouver un plan B. Car l’influent dirigeant, un proche de Donald Trump, a fait du maintien de l’UFC 249 une question de principe, en ces temps de Covid-19. Quitte à être accusé de mépriser la santé des athlètes sous contrat avec son organisation.

Dana White, lui, n’en a cure. Il en a même remis une couche en ajoutant également un affrontement très attendu au programme de la future soirée : celui entre le Camerounais Francis Ngannou et le Surinamien Jairzinho Rozenstruik. Un choc entre poids lourds qui devait se dérouler le 28 mars mais qui avait été reporté à cause du coronavirus.

Autre temps fort attendu de l’UFC 249 : le match « retour » entre l’Américaine Rose Namajunas et celle qui l’avait battue en janvier à Rio, la Brésilienne Jessica Andrade. Avec une carte aussi aguichante, l’UFC compte frapper très fort, alors que toutes les grandes organisations sportives du monde sont à l’arrêt actuellement.

Les combats suivants sur une île ?

Dana White a enfin créé la surprise en annonçant être sur le point de louer… une île privée pour les événements suivants. Il a précisé au site TMZ que cet endroit servirait notamment à recevoir les athlètes étrangers ne pouvant pénétrer sur le sol américain. Ceux-ci y seraient acheminés par des vols privés. Toutes les personnes seraient testées médicalement avant de venir sur place, a-t-il assuré.

En attendant, le lieu où se déroulera l'UFC 249 (qui aurait déjà été réservé pour les deux prochains mois) devrait bientôt être révélé...

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.