Accéder au contenu principal
Internet

Les «selfies vidéo» de l'application Dubsmash déferlent sur la Toile

La présentation de l'application Dubsmash sur l'Apple Store.
La présentation de l'application Dubsmash sur l'Apple Store. © Capture d'écran/ Apple store

C’est le dernier phénomène web du moment : des milliers de « selfies vidéo » reprenant des répliques cultes de films, de séries ou des chansons déferlent sur les réseaux sociaux. Des mini clips qui ont tous été réalisés à l’aide de Dubsmash, une application gratuite pour smartphones.

Publicité

Ne pas posséder cette application serait la preuve d’une incontestable faute de goût, selon les geeks qui ont déjà adopté Dubsmash. Développée par trois jeunes Allemands, l’application Dubsmash est un petit logiciel gratuit installable sur n’importe quel smartphone.

Depuis sa sortie le 18 novembre, le programme a déjà été téléchargé plusieurs millions de fois. Il permet de se filmer en train de doubler des répliques célèbres tirées de vos films et chansons préférés, ou de réinterpréter des extraits de série télévisées ou d’émissions, en prenant soin de caler les mouvements de ses lèvres sur l’audio des vidéos pour mimer la scène.

Les meilleures réalisations sont publiées sur une chaîne Youtube entièrement dédiée aux clips les plus farfelus. Ce florilège des petites phrases célèbres, choisies et parodiées par les internautes, donne lieu à un véritable festival d’images et de sons en ligne qui séduit aujourd’hui toute l’Europe.

Et ce n’est qu’un début. La déferlante de ces « selfies vidéo » gagne le reste du monde. En France, de nombreuses personnalités du spectacle l’utilisent déjà, comme Flora Coquerel, la Miss France 2014, qui poste régulièrement ses doublages sur son compte Instagram

Les concepteurs rencontrent toutefois un problème : celui des droits d'auteurs concernant l’utilisation des extraits de films. La start-up berlinoise Mobile Motion, qui a créé le programme, invoque le droit « aux courtes citations ». Mais selon la loi, ces citations doivent être « justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées ».

L’application, de toute évidence, ne remplit pas ces conditions et finira par être sanctionnée. Youtube a d’ores et déjà supprimé plusieurs chaînes de vidéos consacrées au Dubsmash, sans toutefois suspendre le compte officiel de l’application qui relaye uniquement des vidéos promotionnelles. Peut-être devrions-nous nous dépêcher de nous amuser encore un peu avec Dubsmash !

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.