Accéder au contenu principal

Sénégal: le procès du chanteur Thione Seck renvoyé au 23 mars

Publicité

Au Sénégal, le procès en appel du chanteur Thione Seck, qui devait s'ouvrir ce 17 février, est finalement renvoyé au 23 mars, à la suite des protestations des avocats du chanteur, qui ont soulevé plusieurs questions de procédures dans cette affaire de trafic de faux billets. Le père du chanteur, Wally Seck, est poursuivi notamment pour association de malfaiteurs, contrefaçon et altération de signes monétaires à cours légal, blanchiment de capitaux et tentative d’escroquerie. L'affaire remonte à 2015, lorsque les forces de l'ordre avaient trouvé pour plus de 20 millions d'euros en faux billets au domicile de Thione Seck et dans le véhicule d'une autre personne présentée comme le faussaire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.