GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    France

    L'Eglise catholique interpelle la France sur sa politique envers les Roms

    media Le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, lors de son arrivée au palais de l'Elysée, le 22 mai 2008 . AFP Photo Stephane De Sakutin

    L'Eglise catholique monte au créneau et fait part de sa désapprobation à la France. Ce dimanche, 22 août 2010, c'est le Pape en personne qui avait appelé à l'accueil des hommes de toutes origines. Après ces critiques, Brice Hortefeux a dit qu'il était tout à fait disposé à recevoir le président de la conférence épiscopale, le cardinal André Vingt-Trois. Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs vivement critiqué le petit milieu médiatico-parisien. « Que ces gens donnent donc leurs adresses que l'on puisse installer des aires d'accueil en bas de chez eux! » a rétorqué Brice Hortefeux.

    Le cardinal André Vingt-Trois, président de la Conférence des évêques de France, est « tout disposé » à rencontrer le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux « dans les prochaines semaines », a-t-il dit lundi 23 août 2010 à l'AFP. Il répondait au ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, qui avait assuré en début de matinée être « tout à fait disposé à rencontrer » le cardinal Vingt-Trois, après les critiques émises par l'Eglise catholique contre la politique française à l'égard des Roms.

    L’Eglise est vraiment dans un rôle de contribution à la société (...) Le débat politicien ne nous intéresse absolument pas

    Mgr Podevin, porte-parole de la Conférence des évêques de France 23/08/2010 Écouter

    Le cardinal Vingt-Trois a rappelé qu'il « rencontre régulièrement » le ministre de l'Intérieur. « La position de l'Eglise est claire, et elle a été rappelée dimanche par le pape, a-t-il poursuivi, c'est de rappeler que le respect des personnes est impératif, qu'il faut être disponible à une solidarité effective ».

    La présence des Roms en France n'est qu'un élément d'une situation européenne, ajoute-t-il en substance et il refuse qu'une population soit assimilée à une « culpabilité collective » et qu'on confonde les problèmes Roms et ceux des gens du voyage. Actuellement, rappelle-t-il, il y a des pèlerinages et rassemblements de gens du voyage, on voit qu'ils se sentent « fragilisés par cette assimilation aux Roms », eux-mêmes « montrés du doigt dans leur ensemble ».

    Le cardinal dit craindre que « la situation des Roms ne pèse sur les gens du voyage », qu'il est « attentif aux mesures qui peuvent être prises, et à leur mise en oeuvre, afin qu'elles ne soient pas instrumentalisées » dans le débat politique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.