GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La vie postérieure de la Palme d’or « Oncle Boonmee »

    media Scène du film "Lung Boonmee Raluek Chat" (2010) Illuminations Films Past Lives Productions

    Après le Festival de Cannes, le film du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul affronte depuis cette semaine le public dans les salles de cinéma. « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures » a été taxé par beaucoup de critiques sur la Croisette comme « étrange », « expérimental », « film fleuve », « soporifique », « magique mais déroutant » ou « film pour un tout petit cercle de cinéphiles ». Le long-métrage raconte l’oncle Boonmee à l’agonie et fait naître une histoire de réincarnation pleine de poésie. Reste à savoir si la première Palme d’or pour un film thaïlandais rencontre un succès commercial.

    Une dérive, poétique et sensuelle, qui se déroule dans un entre-deux où se côtoient les vivants et les morts.

    Ecoutez le point de vue d’Elisabeth Lequeret sur « Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures » 09/09/2010 Écouter

    La sortie en salle du film est une bonne occasion de revenir sur le parcours d’Apitchapong Weerasethakul. Ce réalisateur de 40 ans a déjà derrière lui une impressionnante carrière qui

    Apichatpong Weerasethakul, réalisateur et scénariste thaïlandais Illuminations Films Past Lives Productions

    oscille entre cinéma et ses installations pour l’art contemporain comme en 2009 avec Primitive au musée d’Art moderne de la Ville de Paris. Apichatpong Weerasethakul s’est fait remarquer à l’âge de 30 ans avec le documentaire Mysterious Object at Noon. Un documentaire peuplé d'habitants modestes de la Thaïlande et des images improvisées. En 2002 il avait obtenu le prix Un certain regard pour Blissfully Yours et en 2004 le prix spécial du jury avec Tropical Malady où il explore la part d’ombre de sa sexualité. En 2010, Weerasethakul était pour la troisième fois en sélection officielle à Cannes. Jusqu’ici ses films n’ont guère dépassé les 25 000 entrées en France.

    Il est forcement très politique. On ne peut pas ne pas être profondément politique quand on est artiste et cinéaste en Thaïlande aujourd’hui.

    Le producteur français Charles de Meaux qui travaille avec Apichatpong Weerasethakul depuis ses débuts. 01/09/2010 Écouter
    Reuters

    La Palme d’or à l’épreuve des salles du cinéma
    Ce qu’en pensent les visiteurs… 01/09/2010 Écouter

    Chronologie et chiffres clés

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.