GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Greffe de la trachée : des chirurgiens français réalisent une première

    media Le chrirurgien Philippe Dartevelle (g) et Philippe Sotto (d) l'un des patients ayant bénéfié d'une greffe de trachée, le 29 novembre 2010. Reuters/Gonzalo Fuentes

    Une équipe de chirurgiens français annonce avoir réalisé une première mondiale en utilisant avec succès, sur des patients atteints de cancer, une technique de reconstruction de la trachée à partir d’un morceau de peau et de fragments de côtes du malade. Une nouvelle technique qui donne de l’espoir à des malades estimés jusqu'a présent, incurables.
     

    On savait déjà utiliser la peau des patients pour des opérations de reconstruction du nez ou du visage. Cette fois, les médecins ont réussi à reconstruire une trachée, ce conduit d’un douzaine de centimètre par lequel l’air que nous respirons passe du larynx aux bronches.

    Pour les malades atteints de cancer étendus de la trachée, la chirurgie n’offrait pas jusqu’à présent de solution viable, les techniques de greffes classiques ne fonctionnaient pas et les prothèses étaient systématiquement rejetées.

    Pour éviter ces rejets, les chirurgiens ont mis au point cette nouvelle technique : il s’agit de prélever un morceau de peau d’environ 12 cm de long sur l’avant-bras du malade et de le renforcer ensuite avec des morceaux de cartilage prélevés cette fois sur les côtes du patients. Le tout est ensuite cousu pour obtenir un cylindre puis implanté directement entre le larynx et les bronches. Sept patients ont ainsi été traités depuis 2004, cinq sont encore en vie et mènent une existence normale alors qu’ils semblaient condamnés.

    La technique est actuellement perfectionnée en laboratoire pour améliorer encore les fonctions de cette trachée artificielle.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.