GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Google Art Project : les musées du monde entier en un clic

    media Google Art Project : http://www.googleartproject.com/

    Le géant de l’internet Google a mis en œuvre sa technologie Street View ( les images de rues à 360-degrés ) pour lancer le Google Art Project, un site qui permet aux amoureux de l’art de se balader virtuellement dans 17 grands musées de neuf pays.
     

    Un nouveau musée a ouvert ses portes. Il compte 385 pièces. Sa spécificité : il se visite sur le Net. Google Art Project, ce sont plus de 400 peintres et plus de 1 000 tableaux, dont une partie en haute définition. Différents lieux uniques ont été photographiés sous tous les angles pour permettre aux internautes de les visiter confortablement installés dans leur canapé.


    Jean-Jacques Aillagon, président de l’établissement public du château de Versailles 10/10/2013 - par Sophie Ekoué Écouter

    Certaines œuvres sont en ultra haute définition (7 milliards de pixels), c'est-à-dire 1 000 fois plus détaillé qu’un appareil photo digital moyen. Il est donc possible de zoomer sur La Naissance de Vénus de Boticelli exposée en Italie, La Nuit étoilée de Van Gogh à New York puis La Nymphe au scorpion de Bartolini à Saint Péterbourg en quelques minutes seulement. Malheureusement cela ne concerne pas toutes les oeuvres et certaines critiques s'élèvent sur la qualité décevante des images.




    « Un projet auquel le château de Versailles a tout de suite adhéré », explique Jean-Jacques Aillagon, l'ancien ministre de la culture. Certains grands musées, dont le Louvre et le Musée d’Orsay n’ont pas encore rejoint le projet de Google. Ils ne sont pas tous convaincus de la pertinence du site et sur le fait qu'il attire véritablement de nouveaux visiteurs. Mais Amit Sood, le développeur en charge chez Google du projet, a exprimé sur le blog de la firme qu’il espérait l’adhésion prochaine de plus de musées et d’œuvres.

    Une sélection de salles - et même d'œuvres - a été faite. Certains artistes ou leurs descendants ont refusé d'apparaître dans le Google Art Project et leurs tableaux ou sculptures sont donc floutés, à la manière des visages dans Google Street View. Le Google Art Project reste néanmoins une source alternative et démocratique pour prendre plaisir à regarder du grand art.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.