GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    France

    Sarkozy recadre la diplomatie et veut rassurer les Français

    media Allocution télévisée de Nicolas Sarkozy, le 27 février 2011. REUTERS/Télévision française

    Dans une allocution radio-télévisée, le 27 février, depuis le palais de l'Elysée, Nicolas Sarkozy a annoncé le remaniement du gouvernement. Le 2e en trois mois. Il a confié les Affaires étrangères à Alain Juppé, remplacé à la Défense, par Gérard Longuet. Claude Guéant, jusque-là Secrétaire général de l'Elysée, devient ministre de l'Intérieur et de l'Immigration. Un remaniement attendu après les polémiques visant Michèle Alliot-Marie depuis quelques semaines. Objectifs : redonner une voix à une diplomatie française désarçonnée par les récents évènements dans le monde arabe et rassurer et rassembler les Français à un an de la présidentielle.

    Pour Nicolas Sarkozy, il devenait urgent de redresser la barre alors que la
    France assure la présidence du G8 et du G20. Ainsi le chef de l'Etat a changé presque tous les ministres en charge des portefeuilles régaliens. Le nouvel homme fort est sans contexte Alain Juppé qui passe de la Défense aux Affaires étrangères. Un homme d'expérience a souligné le président. L'ancien patron des sénateurs UMP, Gérard Longuet, lui, arrive à la Défense et Claude Guéant, l'éminence grise de Nicolas Sarkozy hérite du ministère de l'Intérieur et de l'Immigration.

    Lors de cette allocution, le président a esquissé trois objectifs: tourner la page des incompréhensions, fixer un cap compte tenu des changements dans le monde arabe et enfin rassurer et rassembler les Français. Pas un mot en revanche sur Michèle Alliot-Marie ou sur Brice Hortefeux, appelé « prochainement à des fonctions importantes », souligne l'Elysée.

    Dans ces circonstances si troublées, la nécessité du rassemblement de tous les Français autour de nos valeurs républicaines est plus nécessaire que jamais.

    Nicolas Sarkozy, président de la République 28/02/2011 Écouter

    La sortie du gouvernement de l'ami de trente ans de Nicolas Sarkozy est une réelle surprise. Avec ce remaniement, le chef de l’Etat a envoyé des signaux aux électeurs de droite. Avec le retour des chiraquiens aux postes clés, Nicolas Sarkozy a décidé de rassembler sa famille politique pour mieux préparer 2012.

    Redonner une voix à la diplomatie française

    Alain Juppé, chef de la diplomatie française, remplace à ce poste Michèle Alliot-Marie, devenue le symbole d'une politique étrangère marquée par la bienveillance envers les régimes autoritaires au sud de la Méditerranée. Nicolas Sarkozy a reconnu, justifié cette erreur.

    Le président de la République a eu raison d'intervenir même si la diplomatie française a pris du retard.

    Jean-Christophe Lagarde, député Nouveau Centre de la Seine-Saint-Denis 28/02/2011 Écouter

    Tous les Etats occidentaux et tous les gouvernements français ont entretenu avec ces régimes, des relations économiques diplomatiques et politiques. Ils étaient un rempart contre l'« extrémisme religieux et le terrorisme », assure Nicolas Sarkozy. Petit mea culpa donc pour le chef de l'Etat qui précise que personne n'aurait pu prévoir l'immense bouleversement, le changement historique qui se déroule actuellement au sud de la Méditerranée.

    Mais c'est avec un enthousiasme pour le moins mesuré que le président français regarde le vent de la révolte souffler sur le monde arabe. Le chef de l'Etat reste prudent, il faut accompagner le chemin vers la démocratisation, refonder l'Union pour la Méditerranée, mobiliser l'Europe sur ce dossier, car personne ne sait, dit-il, sur quoi va déboucher ce printemps arabe. Il ne faut pas avoir peur mais, mais on ne doit pas écarter la menace de flux migratoires incontrôlables, ou d'un développement du terrorisme.

    L'Union pour la Méditerranée, fondée à l'initiative de la France le 13 juillet 2008, doit permettre à tous les peuples de la Méditerranée de bâtir enfin une destinée commune.

    Nicolas Sarkozy, président de la République 28/02/2011 Écouter

    Face aux critiques d'une diplomatie française en crise, sans ligne directrice, Nicolas Sarkozy veut montrer qu'il muscle sa politique étrangère. Il a justifié le remaniement de son gouvernement par la nécessité d'y nommer des hommes « préparés à affronter les événèments à venir dont nul ne peut prévoir le déroulement ».

    La mise à l'écart de Michèle Alliot-Marie, responsable de la diplomatie française, signe le fiasco total de la politique étrangère conduite par Nicolas Sarkozy et son gouvernement.

    Benoît Hamon, porte-parole du PS 28/02/2011 Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.