GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Italie: à Venise, la place Saint-Marc fermée à cause d'une nouvelle inondation
    • Reconnaissance faciale en France: la Cnil dit oui à l'expérimentation mais dans un cadre strict
    • L'Irak «ne sera plus le même» après la contestation (ayatollah Sistani)
    • La justice française remet en liberté Vincenzo Vecchi, réclamé par les autorités italiennes
    • Pékin accuse Londres de «jeter de l'huile sur le feu» après l'agression d'une ministre hongkongaise
    • Chutes de neige en France: 300 000 foyers privés d'électricité dans quatre départements (Enedis)
    • Le président lituanien gracie deux espions russes (officiel)
    France

    Sans le roi, le trône est nu

    media Siège du président de la République française pour le défilé du 14 Juillet, exposé dans "Trônes en majesté" au château de Versailles sf

    Ne cherchez pas, le trône auquel aspire prince William n’est pas exposé puisque le symbole de l’autorité est toujours utilisé par la Reine Elisabeth II. Par contre le « trône républicain » du président Nicolas Sarkozy est bien là et montre que le rôle du trône dépasse largement les clivages entre monarchies et démocraties. Une quarantaine de trônes de presque tous les continents et du 5e siècle à nos jours tiennent cour plénière dans l’exposition Trônes en majesté au château de Versailles. Une assemblée générale et géniale autour de la question pertinente et universelle du pouvoir et de l’autorité. Jusqu’au 19 juin.

    Les Trônes en majesté se déploient dans les grands appartements du Château de Versailles et le salon d’Hercule ouvre le bal. La première impression en ce jour ensoleillé est étrange. Au lieu d’un meuble surpuissant qui nous submerge, nous sommes confrontés à un trône qui surgit un peu pâle dans sa cage de verre protectrice en plexiglas. Un siège taillé dans le tronc d’un aulne, avec une assise à peine 50 centimètres de haut. Ce trône d’une tribu germanique était utilisé par un chef au 5e siècle et a été découvert en 1994 dans une tombe de la nécropole de Fallward, à Wremen en Basse-Saxe. Avec ce trône dépourvu de toutes les paillettes et gloires imaginées par les visiteurs l’exposition voulue par le commissaire Jacques Charles-Gaffiot peut commencer.

     Gradin, dais et marchepied
     

    « Un trône, cela peut être n’importe quelle chaise, remarque ce spécialiste qui a travaillé douze ans sur la question. Une pierre peut être un trône. C’est le cas de la pierre de Scone, la pierre du couronnement du roi de l’Ecosse. Ce qui caractérise un trône, c’est la mise en situation du siège et trois éléments biens distinctifs : le gradin, le siège est surélevé par rapport au sol. Le titulaire est ainsi rapproché du ciel. Il y a également le dais, le baldaquin, qui ouvre au-dessus de la tête du titulaire de l’autorité une sorte de portion du ciel qui le relie directement aux forces célestes. Et puis le marchepied. C’est une vieille tradition qu’on a dans l’Egypte ancienne qui rappelle l’assistance militaire que les forces du ciel apporteront à son lieutenant pour lui permettre d’exercer sa mission qui est l’instauration de la paix, de la justice etc. »

    L'autorité et le pouvoir sont intimement liés. Les tableaux historiques sont unanimes. Quand Napoléon reçoit, il impose son regard aux sujets qui s’approchent avec le dos courbé à son trône. Dans l’exposition, c’est notre regard qui règne. Les trônes se retrouvent collectivement exposés et mis en compétition. C’est le peuple du Château de Versailles, les touristes, qui inspectent l’état de l’autorité et du pouvoir.

    Le trône dit de Dagobert
     

    L’autorité est assise, le pouvoir débout, selon le commissaire Jacques Charles-Gaffiot 29/04/2011 Écouter

    Il y a ce trône du roi Ghézo (1818-1858), deux mètres de haut avec un style afro-brésilien sculpté en bois. Le siège incarnait le pouvoir manifesté et incontestable. Il permettait au roi du Dahomey, le Bénin actuel, de surplomber la foule et de distribuer des aumônes à ses sujets. En bronze et en partie doré, le trône dit de Dagobert (600-639) est le plus ancien trône d’une monarchie. Sur ce trône Napoléon distribua les premières croix de la Légion d’honneur en août 1804. Au Salon de Vénus nous attend le 18e et le 19e siècle : des trônes en bois dorés avec des broderies sur velours tissé en rouge. Malgré l’apparat dégagé, les rois d’Espagne, de la Russie impériale, de la Pologne et de la Prusse montrent ici un goût étonnamment similaire.

    Rien à voir avec le trône laqué et peuplé de nuages et de dragons de l’empereur chinois Qianlong (1711-1799). Sculpté en bois de santal rouge, il repose sur quatre tortues. Au chef -à la fois prêtre et monarque héréditaire- des Indiens Taînos dans les îles Saint-Domingue est attribué un siège honorifique sculpté dans un tronc du « bois saint » gaïac. Sur l’assise très bas et filigrane, il mélange traits humains et félins à merveille. Le trône monumental du royaume Bamoun à l’ouest du Cameroun date du début du XXe siècle. Presque deux mètres de haut, un mètre de large et un mètre de long, il est sculpté dans un seul morceau de bois. Deux sculptures, féminine et masculine, forment le dossier.
     

    Howdah du prince Inthawaroros Suriyawong, début du XXe siècle, dans la galerie des glaces au château de Versailles sf

    Juguler la violence

    « Entre un trône africain, un trône européen et un trône asiatique, la seule différence est le style, explique Jacques Charles-Gaffiot. Les ornements ne se ressemblent pas, mais ils disent tous la même chose. Souvent il s’agit d’animaux fantastiques : des lions et  dans les régions où il n’y pas de lions comme l’Afrique centrale ce sont des jaguars, des pumas. En Chine, ce sont des dragons. Tous ces animaux fantastiques veulent montrer que c’est l’autorité qui jugule

    L’évêque de Rome est le seul personnage au monde à bénéficier de trois sièges de nature totalement différente.

    Jacques Charles-Gaffiot, commissaire de "Trônes en majesté" 29/04/2011 Écouter

    la violence. Ces animaux fantastiques qui symbolisent la force et la violence sont maîtrisés par l’autorité et en aucun cas par la puissance. La puissance qui veut maîtriser la violence, cela n’est pas possible. Seule l’autorité maîtrise la violence. »
     
    La partie la plus spectaculaire nous attend dans la galerie des glaces au château de Versailles. Une collection de trônes mobiles et portatifs nous montre la mise en œuvre de la majesté royale en déplacement. Il y a le sublime palanquin royal en bois et soie offert à Napoléon III par Siam ou le howdah thaïlandais du prince Inthawaroros Suriyawong. Cette nacelle portée à dos d’éléphant date de 1905. D’un raffinement exquis, elle est surmontée d’un dais réalisé en osier et bambou, recouvert de cuir laqué, enrichi de nacre et d’ivoire ainsi que de feuilles d’or. La pièce maîtresse trône au centre de la galerie des glaces: la Sedia gestatoria du pape Pie VII (1800-1823), portée sur les épaules de douze Sediari lors de l’entrée du pape dans la basilique Saint-Pierre au Vatican.
     

    La Sedia gestatoria de Pie VII, début du XIXe siècle, dans la galerie des glaces sf

    Le « trône » républicain

    A la fin, dans la Salle de 1792 et ses fresques sur les guerres de la révolution française, le parcours des trônes s’achemine vers la démocratie. Le mobilier pour le Conseil des ministres commandé en 1929 n’a plus rien en commun avec les fastes royaux. Chacun des 17 ministres a droit à un fauteuil en bois doré, mais quand même, le siège présidentiel est plus haut et plus ouvragé. Jusqu’à nos jours, les insignes du pouvoir et de l’autorité n’ont pas changé. En Côte d’Ivoire, lors de son investiture dans un simple grand hôtel, le nouveau président Alassane Ouattara cherchait bien une chaise qui pouvait servir comme trône. Et l’actuel siège de Nicolas Sarkozy pour le défilé du 14 Juillet reprend aussi les codes qui entourent le trône depuis ses origines. Selon le commissaire, cette coque en bois de louro preto sur contreplaqué moulé, avec ses sabots d’acier et sa garniture de cuir ivoire se révèle comme un véritable « trône » républicain . « La symbolique de la chaise n’est pas liée à la monarchie. Aujourd’hui les chefs d’Etat ont perdu l’habitude d’être des personnages assis, c’est la mode américaine. Ils parlent désormais debout devant un pupitre de plexiglas. C’est très mauvais signe. C’est un signe d’infériorité de parler debout devant une assemblée qui est assise. Dès lors, il n’est pas si extravagant de voir le malheureux président George W. Bush recevoir une paire d’espadrille à travers la figure. »
     

    Trône de Napoléon Ier pour le Sénat, 1804, devant Le Sacre de Napoléon de Jacques-Louis David dans la salle du Sacre au château de Versailles sf

    A la fin du parcours, les touristes ne se laissent plus intimider par les trônes des puissants. Ils ont compris : sans l’autorité donnée par le peuple, le trône est nu. « Le siège n’est jamais lié au pouvoir, souligne le commissaire et rappelle que le trône d’argent de Louis XIV a été détruit en 1686 pour financer les guerres. Lorsque la monarchie est abolie, le symbole du trône s’exprime dans d’autres fonctions : les magistrats, les professeurs, les philosophes, les députés sont des personnages assis. Ce symbole dépasse très largement le cadre de la monarchie. »

     

    Trônes en majesté, exposition au château de Versailles jusqu’au 19 juin.
    Trônes en majesté –L’autorité et son symbole, par Jacques Charles-Gaffiot, coéditions éditions du Cerf / château de Versailles, 344 pages.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.