GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un journaliste assassiné dans le sud du Mexique, le 9e en 2018 (employeur)
    France

    «Drive» nous envoie tranquillement dans le ring

    media

    Le réalisateur danois Nicolas Winding Refn a envoyé un thriller dans la course folle pour la Palme d’or à Cannes. Drive est le récit d’un homme solitaire avec une double vie derrière le volant de sa voiture. Un portrait d’un être énigmatique qui traque le mal.

    Il vient de nulle part et y retournera. Son chez soi, ce sont les lumières de Los Angeles et sa place derrière le volant. Il n’a pas de nom, il s’appelle « The Driver » et il est de loin le meilleur. Pendant la journée, il excelle comme cascadeur pour le cinéma à Hollywood et répare des bagnoles dans un petit garage. La nuit, il donne un coup de main à des malfrats pour braquer des banques. Sa règle d’or dans son métier de chauffeur nocturne : « Je vous attends cinq minutes devant la porte. Le temps passé, je passe mon chemin. »

    Le titre Drive est bien mérité. Il fait une avec le volant. Sa façon d’être en conduisant est une philosophie de vie, et nous dit plus que mille mots. Articuler des mots, semble pour lui un travail titanesque. Le seul mouvement signifiant dans son visage : un cure-dent qui se balade entre ses lèvres ou derrière son oreille. Il ne dit pas plus que dix phrases dans tout le film. Le reste c’est un discours intériorisé qui reste énigmatique et palpable, parce que dans la tête du Driver, le moteur tourne encore plus vite que les 300 chevaux sous le capot. Ca suffit pour nous scotcher du début jusqu’à la fin.

    La grammaire de survie

    Nicolas Winding Refn, réalisateur Drive Film Holdings, LLC./Festival de Cannes 2011
    Malgré lui, il tombe amoureux de sa voisine qui élève seul son fils. Elle est mariée à un mec en tôle, mais celui-ci sort dans une semaine. A peine à la maison, le passé anéanti les bonnes résolutions du mari. Pour payer sa dette, il est forcé de récidiver. « The Driver » lui propose ses services pour sauver mère et enfant. « Tu es le seul mec qui drague une femme mariée et aide son marie à braquer une banque », lui lance son chef de garage. Mais l’affaire tourne mal. Dans le coffre se trouvait l’argent de la mafia de la côte est qui ne connaît pas de pitié. Ça tombe bien, lui non plus. Ce n’est pas un hasard qu’il y a un scorpion sur le dos de sa veste. Attaqué dans l’ascenseur, il brise la mâchoire de l’inconnu qui craque sous ses souliers comme une baguette qui sort du four. On assiste aussi à un tête-à-tête musclé qui finit avec la fourchette dans l’œil. Pour faire chanter quelqu’un, il a une recette efficace : écraser la main avec trois coup de marteau. Et à chaque fois, l’enfant de chœur ne sourcille même pas. Il a développé sa propre langue avec une grammaire de survie qui n’a pas besoin de mots ni d’expression.
     
    Le scénario ciselé est à la hauteur du jeu épuré de l’acteur Ryan Gosling. Nicolas Winding Refn trace sa route pour la mise en scène avec un scalpel, tellement petite est la marge de manœuvre. Il faut éviter de ne pas tomber dans un film d’action. Heureusement, Refn aussi garde son sang-froid dans les situations extrêmes et ne rajoute rien. Les travelings nocturnes de Los Angeles sont un délice. Avec sa course folle, Drive nous envoie tranquillement dans le ring. A la fin, c’est le film qui gagne, un simple thriller devient une aventure cinématographique passionnante.

    Abécédaire de Cannes 2011

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.