GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Quand Paolo Sorrentino et Sean Penn jouent au piano

    media «This must be the place» de Paolo Sorrentino (France, Italie, Irlande 2011). Indigo/Festival de Cannes 2011

    This must be the place de l’Italien Paolo Sorrentino est un film à la fois drôle, profond et inattendu. A l’image de la piscine sans eau que l’ancienne star du rock Cheyenne a fait construire avec sa femme sapeur-pompier dans le jardin de son petit château. Sean Penn, au meilleur de sa forme, incarne à merveille ce personnage attachant et complexe et s’impose pour la course à la Palme d’or du meilleur interprète masculin.

    Maquillé à fond, avec une tenue vestimentaire et une coiffure excentrique, Cheyenne vit dans et de son glorieux passé : « Ce n’est pas moi qui ai joué avec Mick Jagger, c’est Mick Jagger qui a joué avec moi. » Aujourd’hui, il passe son temps en sirotant des limonades avec une paille et à jouer en bourse. Il arrive à peine à mettre un pas devant l’autre, traîne toujours une poussette de marché derrière lui et murmure plus qu’il ne parle. En même temps il fait rire tout le monde avec son humanité poignante. « Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, mais je ne sais pas quoi. »

    Quand son père meurt, sa vie prend à nouveau une direction. A l’enterrement, il se retrouve dans un milieu juif ultra-orthodoxe, ses origines qu’il a niées pendant 30 ans. Sur le lit de mort, il voit à nouveau le numéro tatoué sur le bras de son père. Cheyenne découvre un cahier de dessins avec les recherches de son père pour traquer son bourreau nazi Aloise Lange, qui l’avait humilié au camp de concentration d’Auschwitz.

    « Le danger est mon métier »

    Paolo Sorrentino, co-scénariste et réalisateur de «This must be the place» Festival de Cannes 2011

    Conforme à la dernière volonté de son père, commence alors la traque du nazi et une quête cinématographique des origines. « Le danger est mon métier », dit Cheyenne qui comprendra mieux son errance, son sentiment d’être un mort vivant, son attirance pour le risque à la bourse. A la fin, d’une façon un peu trop prévisible, il découvrira le secret de son père.

    Lors de la conférence de presse, Sean Penn avait déclaré son admiration pour Paolo Sorrentino : « C'est un peu comme s'il jouait du piano et que moi j'étais là pour tourner les pages ». Le réalisateur réussit le miracle d’un film grave, loufoque, drôle et musical à la fois. Lors de la rencontre avec David Byrne, leader du group culte Talking Heads, surgit l’inconscience dans laquelle Cheyenne s’était enfui. C’est le titre de leur chanson, merveilleusement filmé en plan séquence, qui a donné le nom au film. Il y a des travellings dans des paysages magnifiques de l’Utah et New Mexico et sur le visage de Cheyenne alias Sean Penn. Des images hantées par la pensée du père : « Avant l’enfer il y avait l’insouciance ».

    Abécédaire de Cannes 2011

    Notre dossier spécial

     

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.