GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Affaire DSK: les socialistes français «soulagés»

    media Pierre Moscovici. AFP

    Inculpé par la justice américaine, Dominique Strauss-Kahn a passé une quatrième nuit à la prison de Rikers Island et devrait être libéré ce vendredi 20 mai 2011 dans la journée, moyennant des conditions exceptionnelles dont le versement d'une caution d'un million de dollars. Une libération «annoncée» dont les socialistes français, en tout cas une partie d'entre eux, se sont vivement réjouis.

    L'affaire DSK

    Pas ou très peu de réactions à droite mais un « vif soulagement » à gauche. L'ancien garde des Sceaux Robert Badinter s'est félicité de ce qu'il a même appelé « une victoire pour la justice américaine » qui selon lui respecte ainsi « véritablement la présomption d'innocence  ».

    « Un vrai soulagement pour lui et ses proches », a de son côté indiqué le député Manuel Valls, à l'instar de Jack Lang et de Pierre Moscovici qui estiment que désormais DSK va pouvoir « se concentrer sur sa défense » et préparer ce qui s'annonce comme une longue procédure judiciaire, puisque avant l'annonce de sa libération, DSK a été formellement inculpé de sept chefs d'inculpation, dont tentative de viol, séquestration et agression sexuelle sur cette femme de chambre de l'hôtel Sofitel à New York. Des accusations d'une extrême gravité a rappelé le procureur.

    Sur le plan politique, rien ne change vraiment. Dominique Strauss-Kahn est définitivement exclu mais on le savait déjà, de la course à l'Elysée. Ce qui semble ne pas porter préjudice aux socialistes puisque selon des sondages parus hier jeudi, les socialistes gardent leur avance pour 2012. François Hollande et Martine Aubry font même toujours la course en tête loin devant Nicolas Sarkozy.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.