GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
Lundi 30 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 1 Juin
Jeudi 2 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Edition spéciale (5h-7h TU) : les réactions en Afrique avec nos correspondants, décryptage et analyse avec la rédaction de RFI et ses invités

    France

    L'Insee rectifie les propos de Claude Guéant concernant l'échec scolaire des enfants d'immigrés

    media

    L'Institut national de la statistique l'Insee vient de corriger officiellement les chiffres avancés par le ministre de l'Intérieur Claude Guéant concernant l'échec scolaire des enfants d'immigrés. Une mise au point qui contredit les déclarations du ministre.

    L'Institut national de la statistique a finalement rectifié le tir, après avoir gardé le silence et soutenu qu'il n'avait pas vocation à se prononcer sur les propos politiques du ministre de l'Intérieur. La direction de l'Insee, sous la pression des syndicats, a révélé lundi 27 juin dans un communiqué la vérité sur les chiffres. Ce ne sont pas les deux tiers, comme l'affirmait Claude Guéant, mais 16% d'enfants de familles immigrées qui sortent sans qualification de l'enseignement secondaire.

    Ces statistiques figurent dans un ouvrage intitulé : « Les immigrés en France ». Dans cette étude, les proportions d'élèves sortis sans qualification du secondaire sont de 10,7% parmi les enfants de familles immigrées, de 6,6% parmi les enfants de familles « mixtes » et de 6,1% parmi les enfants de familles non immigrées.

    Une grossière erreur

    Le ministre de l'Intérieur avait déclaré en mai dernier à l'Assemblée nationale : « les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés ». Quelques jours plus tard il récidivait. Il affirmait cette fois-ci que les deux tiers des enfants d'immigrés sortaient du système scolaire sans diplôme.

    Le ministre, accusé par l'opposition de stigmatiser les immigrés pour séduire les électeurs d'extrême droite, avait affirmé s'appuyer sur plusieurs études réalisées et publiées par l'Institut national de la statistique et des études économiques, l'Insee. Envoyant même à plusieurs reprises des droits de réponse à des médias qui soutenaient que ces chiffres étaient faux. En fait, Monsieur Guéant a additionné les pourcentages, un non sens mathématique qui a abouti à une grossière erreur.

    Objectif réduire les flux migratoires

    Depuis sa nomination à la tête du ministère de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, Claude Guéant ne cesse de faire des annonces spectaculaires. Pour le ministre si les Français souffrent c'est à cause du communautarisme et de l'échec de l'intégration.

    « Contrairement à ce qu'on dit, l'intégration ne va pas si bien que ça », a-t-il déclaré à plusieurs reprise. Le quart des étrangers qui ne sont pas d'origine européenne sont au chômage d'où la solution préconisée par le ministre de réduire l'immigration légale et illégale.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.