GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    En France, le gouvernement insiste pour diminuer l'immigration légale

    media Claude Guéant le ministre français de l'Intérieur sur les bancs de l'Assemblée nationale. Paris, le 8 juin 2011. REUTERS/Charles Platiau

    L'UMP tenait jeudi 7 juillet 2011 une convention sur l'immigration et l'intégration comme Jean-François Copé s'y était engagé en mai pour riposter aux attaques de la gauche et du Front national contre la politique migratoire du gouvernement. Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a déclaré qu'il serait « irresponsable de ne pas agir pour réduire l'immigration légale ».

    Claude Guéant n'en démord pas. Il a de nouveau vigoureusement plaidé pour une réduction de l'immigration légale. Pour le ministre de l'Intérieur, la lutte contre l'immigration illégale étant une évidence, il faut maintenant aller plus loin et réduire les flux d'immigration régulière, qu'elle soit professionnelle, étudiante ou familiale. « Il est irresponsable de ne pas agir », a-t-il asséné avant d'ajouter que les « capacités d'accueil de la société française ne sont pas sans limite ».

    En fait, Claude Guéant souhaite que « l'immigration vers la France diminue ». En avril dernier, le ministre de l'Intérieur avait annoncé qu'il souhaitait désormais créer les conditions d'une réduction de l'immigration légale, alors que l'action des autorités françaises se concentrait jusqu'à présent sur la lutte contre l'immigration illégale.

    Nicolas Sarkozy l'avait alors approuvé, estimant qu'une telle démarche relevait du « bon sens », dans les circonstances de crise et de chômage élevé. Une annonce qui avait suscité de nombreuses réactions syndicales et patronales.

    La binationalité, autre sujet traité

    La question de la binationalité, seul sujet explosif, avait été désamorcée peu avant cette réunion. Claude Guéant ayant déclaré qu'il n'avait pas « l'intention de changer la loi ». A l'inverse, concernant la naturalisation, le ministre entend durcir les conditions d'accès à la nationalité « aboutissement d'une assimilation réussie et non d'une intégration espérée ».

    L'UMP préconise aussi une politique plus restrictive des visas - principale source d'immigration illégale -, y compris dans le cadre européen. Les 22 propositions de l'UMP présentées jeudi lors de cette convention sont censées être une contribution au projet 2012.

    Vives réactions de France Terre d'Asile

    Pierre Henry n'a pas tardé à réagir. Pour le directeur général de France Terre d'Asile « ces propositions sont un bric-à-brac idéologique et irréaliste ». « Elles s’inscrivent parfaitement dans les orientations du parti présidentiel et, si elles sont appliquées, ne feraient que durcir la politique actuelle d’immigration marquée par la stigmatisation, l’absurdité et l’inefficacité », a-t-il ajouté.

    Par ailleurs, l'UMP prévoit d'organiser dès septembre, une prochaine convention sur la nationalité et la citoyenneté.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.