GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La cour d'assises ordonne le renvoi du procès de Georges Tron «à une session ultérieure»
    • Collision de Millas: le pronostic vital de six victimes encore engagé (procureur)
    • Trois Palestiniens tués par des tirs israéliens dans les Territoires
    • Pays-Bas: la police militaire tire sur un homme armé d'un couteau à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol (police)
    France

    Eva Joly, l’inflexible

    media

    A 66 ans, la candidate à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts a fait de la France son pays d’adoption et son terrain de lutte politique. Aussi inflexible que progressiste, cette novice en politique a frayé son chemin chez les écologistes et tente de faire oublier son image de juge impitoyable.

    Eva Joly est une pointure. Son regard bleu et droit, même caché derrière ses lunettes rouges, continue de faire trembler. Sa réputation de magistrate rigide, implacable, qui a tenu tête à ceux qui voulaient l’impressionner - Bernard Tapie, Roland Dumas, Loïk Le Floch-Prigent - lui colle à la peau. La candidate écologiste à la présidentielle est pourtant nouvelle en politique. « C'est vrai, je suis une jeune militante ! Oui c'est dur. Mais j'ai aussi une foi pour expliquer, pour m'adresser à l'intelligence des gens », se justifie l’ex-magistrate.

    Gro Eva Farseth de son vrai nom, est née en 1943 dans un quartier populaire d’Oslo. La jolie blonde rêvait de devenir actrice et manque de peu le titre de Miss Norvège. « J’avais moins de conscience que maintenant », commente aujourd’hui la femme-bulldozer dans ce français qu’elle cherche parfois encore. La France est son pays d’adoption depuis 1964, année où elle a quitté son pays pour devenir jeune fille au pair à Paris. Elle y rencontrera son mari, le médecin Pascal Joly qui partagera sa vie un temps et dont le suicide en 2001 a fissuré la carapace de la juge.

    Elle incarne « l’intérêt général »

    Sa carrière juridique, commencée tardivement, s’accélère lorsqu’elle rejoint le pôle financier du Palais de justice de Paris. En 1994 elle ouvre le dossier Elf, un imbroglio politico-financier que la juge d’instruction démêle avec ténacité, ses détracteurs diront avec « obsession ». Ses méthodes agressives, dérangent à tel point qu’Eva Joly et ses deux enfants sont obligés de vivre 24 heures sur 24 escortés par des gardes du corps. Mais pour la première fois de l'histoire judiciaire, elle envoie en prison un grand patron français, Loïk LeFloch-Prigent, PDG du groupe Elf. Sa popularité atteint son apogée quand elle pousse Roland Dumas à démissionner de la présidence du Conseil constitutionnel en 1998.

    Le dossier bouclé, la juge retrouve son pays natal. Elle se réinstalle chez son père mourant et devient conseillère auprès du gouvernement norvégien à la lutte contre la corruption. Très attachée au modèle nordique de démocratie libérale, en 2008, elle est approchée pour la première fois par un homme politique français. François Bayrou la contacte, mais elle ne donne pas suite jugeant que le centriste « n’a pas de programme ». Mais Daniel Cohn-Bendit réussit à convaincre l’ex-magistrate de franchir le pas.

    A l’occasion des élections européennes de 2008, Eva Joly fait sa véritable entrée dans l’arène politique et devient député européenne. Sa théorie d’une « économie propre » séduit, notamment en pleine crise financière mondiale. Jamais éclaboussée par le scandale, elle est une incarnation, selon son ami Noël Mamère de « l’intérêt général ». Face au très populaire Nicolas Hulot, les militants écologistes la plébiscitent et voient en elle une présidentiable.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.